L’Istiqlal se rapproche du Parti populaire européen – Telquel.ma

L’Istiqlal se rapproche du Parti populaire européen

L’Istiqlal et le Parti populaire européen ont scellé un « partenariat stratégique » à l’occasion du congrès annuel de la formation européenne tenu le 6 novembre. Une alliance qui intervient quelques semaines avant le vote par le Parlement européen d’un accord agricole étendu au Sahara.

Par

Le secrétaire général de l'Istiqlal Nizar Baraka.

A l’occasion de son congrès annuel, tenu le 6 novembre à Helsinki, le parti populaire européen (PPE/EPP) a scellé « un partenariat stratégique » avec le parti de l’Istiqlal. Le parti de la Balance était représenté à cette réunion par son secrétaire général, Nizar Baraka, ainsi que par Rahhal Mekkaoui, chargé des relations extérieures du parti.

Le PPE et l’Istiqlal font tous les deux partie de l’Internationale démocrate centriste (IDC), une ONG regroupant les partis politiques centristes à travers le monde. En 2010, à l’occasion d’un sommet de l’IDC à Marrakech, les deux formations avaient signé une convention de coopération dans laquelle elles s’engageaient « notamment à raffermir les relations de coopération dans la perspective de réaliser des travaux et d’organiser des activités politiques conjointes à même de concrétiser les objectifs communs ». Durant le même événement, l’IDC avait adopté une résolution dans laquelle elle se disait appuyer « totalement le Maroc dans tous ses efforts pour arriver à une solution politique de compromis, juste et définitive » à la question du Sahara.

En mai dernier, à l’occasion d’une visite à Rabat, le vice-président du groupe PPE au parlement européen, Paulo Rangel, avait affirmé que la formation soutenait « fortement » le renouvellement de l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne plaidant ainsi pour un accord « équilibré » entre les deux parties. Puis, les responsables du PPE et de l’Istiqlal s’étaient rencontrés en juin. A cette occasion, ils avaient fait part de leur volonté de « relever les défis communs au Maroc et à l’Union européenne ».

Durant cette rencontre, Nizar Baraka a tenu à rappeler « l’importance des moteurs de croissance que sont l’agriculture et la pêche » au Sahara, dans un contexte marqué par la « reprise des négociations en vue de renouveler l’accord de pêche Maroc-UE, incluant l’ensemble de la façade atlantique du royaume, y compris les eaux au large des provinces du sud du royaume », indique un communiqué de l’Istiqlal publié à cette occasion.

Fondé en 1976, le Parti populaire européen compte plus de 70 partis membres de centre-droit issus de quarante pays différents. A Strasbourg, siège du Parlement européen, le PPE constitue la première force politique avec 218 sièges sur les 750 que compte l’hémicycle européen. Pour rappel, l’accord agricole sera voté en janvier par le Parlement européen.

article suivant

Le satellite espion Mohammed VI-B rejoint son tandem en orbite

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.