Cybersécurité: comment la DGSN traque les fake vidéos – Telquel.ma

Cybersécurité : comment la DGSN traque les fake vidéos

En plus de veiller sur la sécurité des biens et des personnes, la police traque les vidéos fausses ou truquées qui circulent sur la Toile, avec une priorité pour celles montrant de graves actes de criminalité ou des agressions sexuelles. Explications.

Par

Le 21 octobre, les réseaux sociaux étaient en émoi. La cause ? Une vidéo, largement relayée par les internautes, où l’on voit un individu tentant de violer une mineure dans un coin isolé du quartier Aïn Chock à Casablanca. A la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), c’est la mobilisation générale pour élucider cette affaire. Après des heures passées derrière des ordinateurs au siège de la DGSN et une minutieuse enquête de terrain, les hommes de Hammouchi trouvent le fin mot de l’histoire : la vidéo remonte au 23 mai 2016. Et le présumé violeur était interpellé deux jours plus tard.

Le 12 octobre, alertée par une vidéo reçue sur son téléphone montrant le viol d’un bébé, une mère de famille fait le déplacement de Marrakech au siège de la DGSN à Rabat. Après enquête, il s’avère que ces images proviennent d’un pays d’Amérique latine et qu’elles datent de juillet 2015.

Regardez ce que font des Subsahariens à une prostituée de Berrechid”. C’est le texte en arabe qui accompagne un extrait vidéo montrant quatre individus de couleur, armés de machettes, s’acharnant sur le corps d’une jeune femme en sous-vêtements. Là.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Le satellite espion Mohammed VI-B rejoint son tandem en orbite

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.