Le Roi Soleil et la Lune

Le premier roman d’Amira-Géhanne Khalfallah revient avec vivacité sur l’expédition ratée de Louis XIV en Algérie.

Par

Avril 1664 : Versailles s’étourdit de danse, de théâtre et de musique et, dans ce tourbillon de fêtes, le Roi Soleil donne l’ordre au Duc de Beaufort de prendre la tête d’une expédition maritime contre Gigéri, pour affaiblir les pirates d’Alger, sans se demander pourquoi cette petite ville n’est pas sous la houlette des Ottomans… Jean-François, un jeune médecin aussi peu intéressé par les mondanités que passionné par la découverte de micro-organismes, est du voyage. Dans les archives de Léon l’Africain, il apprend que Gigéri “avait toujours conservé sa liberté, malgré les rois de Bougie et ceux de Thunis parce qu’on ne peut l’assiéger”…

Chronique d’une défaite

Amira-Géhanne Khalfallah raconte la défaite cuisante qui permit aux Ottomans de s’emparer de la ville en passant pour des libérateurs. Approximations stratégiques, peste, chaleur, tout contribue à faire échouer l’expédition. L’histoire est surtout le prétexte à un récit très vivant, plein de sensibilité et parfois de drôlerie. La guerre donne à l’auteure l’occasion de dire les ruses, les…

article suivant

20 septembre : 35 décès et 1924 nouveaux cas de contamination, le Maroc franchit la barre des 100.000 cas