Salarié d'un centre d'appel, il gaze ses collègues avec du lacrymogène dans la clim'

Dans la soirée du 22 octobre, un individu a injecté du gaz lacrymogène dans le circuit de climatisation d'un centre d'appel installé à Casaneashore. L'incident a provoqué des évanouissements chez les salariés de ce centre d'appel.

Par

Un étrange incident a eu lieu dans la soirée du 22 octobre à la plateforme d’offshoring Casanearshore. Un individu a injecté du gaz lacrymogène dans le circuit de climatisation, provoquant des évanouissement dans les rangs des salariés du centre d’appel canadien Xceed.

Des sources au sein de Casanearshore ont déclaré à Telquel Arabi que suite à une intervention de la police, le coupable a été arrêté. Il aurait, d’après la même source, injecté du gaz lacrymogène dans les conduits d’aération.

La source a aussi indiqué que la police scientifique est arrivée sur les lieux peu après l’incident, alors que des ambulances ont transporté aux urgences les victimes de cette attaque.

Les autorités ont aussi ouvert une enquête pour connaitre les motivations derrière le geste du coupable. L’homme, d’origine subsaharienne, est lui-même salarié du centre d’appel en question. Suite à cet incident, le responsable du centre d’appel a préféré évacuer les bureaux de peur d’avoir plus de victimes.

La direction de Casanearshore a indiqué pour sa part que l’incident reste isolé, et que l’enquête ouverte par la police suit son cours.

Par SMOUGUENI Abderrahim (Telquel Arabi)

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques