Irene Bono : « Les mécanismes de l’exclusion sociale sont un produit de l’administration coloniale » – Telquel.ma

Irene Bono : "Les mécanismes de l'exclusion sociale sont un produit de l'administration coloniale"

Maître de conférence à l’Université de Turin et chercheuse associée au CRESC de l’Université Mohammed VI Polytechnique de Rabat, Irene Bono estime que les problématiques d’inclusion au marché du travail ne sont pas tant liées à une classe d’âge, la jeunesse, mais 
à une question plus large, celle des inégalités sociales dont les origines remontent au protectorat.

Par

Irene Bono est maître de conférence à l’Université de Turin et chercheuse associée au CRESC de l’Université Mohammed VI Polytechnique de Rabat. Crédit: DR

Le 20 août dernier, le roi rappelait la nécessité de placer la jeunesse au cœur du nouveau modèle de développement du pays. Le 1er octobre, il a donné trois semaines à une commission présidée par Saâd-Eddine El Othmani pour élaborer et proposer un programme pour l’application immédiate de la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle. Néanmoins, Irene Bono, maître de conférences à l’Université de Turin et chercheuse associée au CRESC de l’Université Mohammed VI Polytechnique à Rabat, considère que cette démarche n’est pas suffisante, les difficultés d’inclusion au marché du travail n’étant pas tant liées à une classe d’âge, la jeunesse, mais plutôt aux inégalités sociales, selon elle. L’auteure de « La démographie de l’injustice sociale », publiée en 2015 dans L’Etat d’injustice au Maghreb, estime d’ailleurs que concentrer l’attention publique sur une classe d’âge contribue à dépolitiser un débat qui devrait porter avant tout sur les moyens de venir à bout de ces inégalités qui gangrènent la société marocaine, du système éducatif au marché du travail.

Les pouvoirs publics au Maroc ont.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Machbous humain : une Marocaine arrêtée aux Emirats pour avoir cuisiné les restes de son petit-ami

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.