Des GPS et une plateforme numérique pour suivre les camions éboueurs – Telquel.ma

Des GPS et une plateforme numérique pour suivre les camions éboueurs

Les éboueurs de Casablanca vont être suivis à la trace. La SDL Casa Prestations a décidé d'équiper les camions de collecte de déchets, de nettoiement et de lavage des voleries de GPS.  Le but ? Suivre leurs activités, et les pénaliser en cas de  "non-respect des engagements".

Par

Casa Prestations veut équiper les camions éboueurs de Casablanca par des GPS. Crédit: DR

Mecomar, Averda, Derichebourg et Norm, sont les quatre sociétés qui ont répondu favorablement à suite de l’appel d’offres international lancé par la SDL en juillet dernier. « L’étude des offres et l’attribution des marchés sont en cours », précise Casa Prestations dans un communiqué en date du 10 octobre. Et à la SDL de citer les quartiers de la ville concernés : Anfa et El Fida-Mers Sultan, Hay Hassani et Aïn Chock, Moulay Rachid et Ben M’sik, et enfin Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi et Sidi Bernoussi.

Concrètement, les objectifs principaux visés par la société délégataire concernent deux volets : celui du « suivi » et celui des « pénalités ». Tant les délégataires que le délégant seront concernés par ses deux aspects.

Concernant la partie « suivi » Casa Prestations, via cet outil connecté et de communication, compte d’une part « connaître à tout moment la position des véhicules de nettoiement au moment de la requête (via GPS) ». Ce qui permettra ainsi de « collecter les données relatives à la circulation des véhicules, en particulier les vitesses dans les différentes rues aux différentes heures ».

Les données récoltées (date, heure de début et de fin des tournées, nombre de vidanges ou encore temps de collecte) seront accessibles aux sociétés de gestion. Ces dernières pourront alors « aider à la décision par anticipation, fournir des réponses rapides aux événements quotidiens (grèves, circulation, intempéries…) ». A noter que les chauffeurs pourront également être identifiés.

Si des anomalies sont relevées ou en cas de « non-respects des engagements », le volet pénalités proposera « la possibilité de paramétrer les événements passibles de sanctions », informe la SDL. Elles concerneront par exemple « la non-réalisation de circuit, la non-réception d’information de suivi de la part d’un véhicule ».

Le cahier des charges du nouvel appel d’offres est, selon les responsables de la ville, « mieux conçu pour éviter les dysfonctionnements du passé ». Et à Casa Prestations de conclure : « On verra à l’usage ce qu’il en adviendra ».

En attendant la mise en place de ce système numérique, trois sociétés gèrent toujours de manière provisoire le nettoiement de Casablanca, à savoir Averda, Derichebourg et Mecomar.

article suivant

Une enquête parlementaire pour déterminer les "vrais responsables" des retards des projets d'Al Hoceima ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.