Condition humaine et philosophie sur grand écran, la masterclass de Bruno Dumont – Telquel.ma

Condition humaine et philosophie sur grand écran, la masterclass de Bruno Dumont

A l’occasion de la diffusion de la série « Coincoin et les Z'inhumains » sur Arte, TelQuel déterre une rencontre inédite avec Bruno Dumont à la dernière édition du FIFM. Le cinéaste français nous parle de sa vision du cinéma, du racisme décomplexé, de l’horreur et de philosophie en passant en revue cinq de ses films.

Par

A droite, Bruno Dumont, photographié à Marrakech lors du FIFM en 2016. A gauche, l'affiche de sa nouvelle série actuellement diffusée sur Arte.

Bruno Dumont fait partie de ces rares cinéastes qui perpétuent avec brio cette nécessité du cinéma de rendre compte du monde. Avec neuf longs-métrages au compteur, le cinéaste de 60 ans s’impose comme un maître du white trash à la française, dans ses confins les plus sombres et les plus sordides.

Nous l’avons rencontré, il y a deux ans dans un hôtel chic de la ville ocre en marge du Festival international du film de Marrakech 2016. À l’occasion de la diffusion de Coincoin et les Z’inhumains la suite de sa minisérie P’tit Quiquin déjà diffusée sur Arte, TelQuel déterre cette rencontre inédite avec le réalisateur de L’Humanité (grand prix du jury et deux prix d’interprétation au Festival de Cannes, 1999) pour décrypter cinq de ses films majeurs.

Fidèle à l’image qu’on se fait de lui, Bruno Dumont est un homme sobre, austère et n’y va pas par quatre chemins. Il parle comme un agrégé de philosophie — il l’a d’ailleurs enseigné avant de faire du cinéma dans les années 90 —, ne laisse que peu de place à l’hésitation et porte un regard très lucide sur ses propres films. La preuve.

La vie de Jésus, 1997 : « Un.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Accident de train à Bouknadel : le bilan provisoire monte à 7 morts (Santé)

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.