Sécurité, honneur, routine... Pourquoi travaille-t-on au Maroc ?

Un centre de recherche rattaché à HEM a présenté le 4 octobre à Casablanca son étude sur les représentations du travail que se font les salariés marocains. Sens du travail, rapport à la hiérarchie… Cette enquête de terrain éclaire sur les mutations du monde de l’entreprise. 

Par

Employée d'un call center à Casablanca. Crédit: AFP

Quel sens et quelles valeurs le travail revêt-il pour un salarié marocain ? « Clairement une dimension instrumentale », constate une étude menée par Economia, le centre de recherche de l’école de commerce HEM de Casablanca, avec l’appui de la Fondation Friedrich Ebert. Lors d’une présentation publique de leurs travaux, le 4 octobre à Casablanca, l’équipe de chercheurs pluridisciplinaires a exposé les principaux points de leurs recherches publiés dans un livre blanc intitulé Sens et valeurs du travail chez les salariés marocains. Plusieurs tendances ont pu être dégagées. Il apparaît notamment que le travail est vu « non pas comme une fin en soi », mais comme « un moyen d’accroître le niveau de vie pour gagner en indépendance et/ou aider sa famille », peut-on lire dans l’ouvrage. « Nous avons constaté qu’il n’y a pas un rapport au métier qui…

article suivant

Sebta : l’ambassadrice du Maroc en Espagne rappelée à Rabat pour consultation