“Houna Hassan II” – Telquel.ma

“Houna Hassan II”

La radio était un outil de propagande essentiel pour Hassan II car elle touchait l'ensemble des Marocains. Il en usait aussi comme d'une propriété privée soumise à ses caprices sur l'air de «la radio, c'est moi». Anecdotes inédites.

Par

Si Hassan II surveillait autant l’audiovisuel, c’est que son contrôle était essentiel dans un pays où le taux d’analphabétisme était énorme. Du fait de cette donnée structurelle, la presse avait peu d’impact, au contraire de la télévision, et surtout de la radio qui couvrait tout le Maroc et touchait l’ensemble de ses sujets. La radio est sous tutelle du régime depuis sa création, s’appuyant sur un dahir de 1924 pour affirmer le monopole de l’Etat. Mais ce n’était pas suffisant pour Hassan II qui, en 1985, approuve la proposition du ministre de l’Intérieur, Driss Basri, qui veut que le ministère de l’Information soit rattaché à son département. A l’origine de cette décision, les propos d’un résistant parlant de Mohammed V qu’il a côtoyé lors de son exil. Ses propos étaient familiers, ne plaçant pas le roi de la « révolution et du peuple » sur un piédestal, mais l’évoquant comme un résistant lambda. « On a jugé qu’il avait parlé de Mohammed V de manière irrespectueuse. Hassan II, agacé, a demandé à Basri de reprendre en main les choses. Le ministre de l’Intérieur en a profité pour faire main basse sur les médias publics », signale le.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Machbous humain : une Marocaine arrêtée aux Emirats pour avoir cuisiné les restes de son petit-ami

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.