Le groupe OCP affiche un résultat net en baisse pour le premier semestre 2018 – Telquel.ma

Le groupe OCP affiche un résultat net en baisse pour le premier semestre 2018

Publiés le 7 septembre, les résultats financiers du groupe OCP ressortent avec une baisse du résultat net part du groupe de 18,6%, malgré une croissance à deux chiffres des ventes à l'international.

Par

Mostafa Terrab, PDG de l’OCP. Crédit: AIC PRESS

Un résultat net part du groupe en baisse de 18,6% par rapport au premier semestre 2017 pour atteindre 1,88 milliard de dirhams. C’est ce qui ressort des résultats financiers du groupe OCP au titre du premier semestre 2018 publiés ce 7 septembre. Cette contre-performance du géant marocain peut s’expliquer par le résultat de change sur dettes et créances financières (Pertes de changes sur les contrats en devise), et qui sont passés de 1,8  milliards de dirhams au premiers semestre 2017 à -563 millions à l’issue du mois de juin 2018.

Les résultats du géant marocain font également état d’une amélioration de l’activité du groupe, principalement en termes de ventes. Le chiffre d’affaires a ainsi connu une amélioration de 15% par rapport au premier semestre de l’année 2017, pour atteindre 26 milliards de dirhams. Une performance due aux ventes des engrais et de l’acide phosphorique, qui ont augmenté de respectivement de 21% et 17%.

L’office explique la hausse de ses ventes par le contexte favorable du marché. D’abord, la demande croissante à l’international, plus spécialement en Inde et aux Etats Unis, ont permis aux volumes d’exportations des engrais d’atteindre un niveau « record », selon le communiqué. Et puis, la hausse des prix des matières premières, notamment le soufre, qui ont poussé les prix des phosphates vers le haut sur la période.

La politique des pipelines, pour le transport du phosphate, a permis d’économiser 1,07 milliard de dirhams en coûts de transport. Depuis leur lancement, en 2014, ces pipelines ont ainsi fait économiser à l’OCP à 4,94 milliards de dirhams. L’EBITDA (Bénéfice avant intérêts, les impôts et taxes, dotations aux amortissements et les provisions) a atteint 8 milliards de dirhams contre 5,9 milliards de dirhams une année auparavant.

article suivant

Le PJD en conclave après l’inculpation de Hamieddine pour "complicité de meurtre"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.