Restructuration de Saham : La fille Elalamy entre en scène

S’il garde la présidence de l’entité qui gérera ses cinq fonds d’investissement sectoriels, Moulay Hafid Elalmy fait de la place à son fils Moulay M’hamed Elalamy, et à sa fille Anissa, qui a fait son parcours académique dans le secteur de l’éducation.

Par

Moulay Hafid Elalamy dans son bureau du ministère de l'Industrie. A gauche son fils Moulay M'Hamed, à droite sa fille Anissa. (Montage TelQuel) Crédit: TelQuel / Facebook

Les inspirations Ecos publient dans leur édition du 30 août les avis de constitution des entités créées par le Groupe Saham dans le cadre de sa transformation en fonds d’investissement, annoncée le 8 mars dernier en même temps que la vente de son pôle assurances au Sud-africain Sanlam. Ces documents renseignent sur le casting de la nouvelle organisation. Le 3 août, le groupe présidé par le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy a en effet créé six sociétés pour organiser ses futures activités. Cinq d’entre elles sont des fonds destinés à opérer dans le secteur de l’éducation (Saham Education Fund), de l’offshoring (Saham Offshoring Fund), de la santé (Saham Healthcare Fund), dans l’immobilier (Saham Real Estate Fund) et enfin un fonds dédié aux médias (Saham Media Fund). La sixième, Saham Management Company,…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer