Le PPS convoque son comité central le 22 septembre sur fond de crise avec le PJD

La rencontre, lundi 27 août, entre les directions du PJD et du PPS n'a pas apaisé les tensions entre les deux partis alliés au gouvernement.

Par

Nabil Benabdellah devant le comité central du PPS . Crédit: Tniouni/ TelQuel

La rencontre entre les directions du PJD et du PPS, lundi 27 août, n’a pas débouché sur une solution de sortie de crise entre ces deux partis de la majorité. Depuis la suppression du secrétariat d’Etat chargé de l’Eau, portefeuille dévolu à Charafat Afilal, son parti, le PPS exige des explications sur cette décision que les concernés ont découvert en même temps que l’opinion publique. « Nous avons beaucoup de respect pour les décisions prises lors du Conseil des ministres que préside le roi, mais nous n’avons pas eu de réponse à toutes les questions que nous avions posées au chef du gouvernement », nous déclare un membre de la direction du parti du livre. « Pourquoi le secrétariat d’Etat à l’Eau en particulier ? », poursuit notre source qui indique que le PPS est dont l’attente d’autres éléments pour pouvoir se forger une vision claire et prendre, en connaissance de cause, les décisions qui s’imposent. En…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer