Endetté, le Chabab Rif Al Hoceima peine à financer sa pré-saison

Endetté, le Chabab Rif Al Hoceima peine à financer sa pré-saison

Le Chabab Rif Al Hoceima traverse une crise financière qui menace sa place dans l’élite. En pleine préparation de pré-saison, les membres de l’équipe première du club n’ont pu accéder à leurs chambres d’hôtel que le club est parvenu à régler.

Par

Yassine Toumi/TelQuel

Le Chabab Rif Al Hoceima (CRA) a certes obtenu son maintien en Botola Pro la saison passée, mais pas forcément sa survie au sein de l’élite. En proie à des difficultés financières, le club d’Al Hoceima est affecté par une décision de justice qui a provoqué le gel de ses comptes et la confiscation de ses biens matériels.

Une décision qui fait suite à des plaintes déposées par certains établissements hôteliers en raison du non-paiement de certains séjours de l’équipe A. En plein stage de pré-saison à Tanger, les hommes du coach Mimoune Waali se sont vus refuser l’accès à leurs chambres à l’hôtel Senator le 16 août.

Une situation embarrassante qui a poussé les joueurs à ne pas prendre part aux entraînements, « en attendant un accord entre les dirigeants et les responsables de l’hôtel », nous indique un membre du staff du CRA.

A l’issue d’une demi-journée de négociations, le club a annoncé dans la nuit du 16 au 17 août avoir trouvé une solution pour permettre aux joueurs d’accéder à leurs chambres. Contacté par nos soins, le président démissionnaire du club, Abdelilah El Hattach est resté injoignable.

Lors de l’Assemblée générale du club le 27 juillet dernier, celui qui est également président de la commune d’Ajdir a fait part de son intention de quitter le club « pour des raisons de santé », un an après sa désignation.

Sur  les réseaux sociaux, les supporters de la formation rifaine appellent au retour de l’ancien président Noureddine El Bouchehati. Ce dernier était également membre du bureau de la fédération de football, avant d’être débarqué par Fouzi Lakjaâ. Les noms d’Abdessadek El Bouazzaoui, et surtout celui d’Ilyas El Omari, président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, circulent également.

Lors de sa dernière assemblée générale, invalidée par la FRMF selon le360sport, le CRA  a déclaré un déficit de 10 millions de dirhams. Une annonce qui peut surprendre lorsque l’on sait que la reprise des entraînements au club a été accompagnée par le recrutement de six nouveaux éléments, dont cinq en provenance des championnats européens (Pays-Bas, Suisse et Autriche).

Preuve que le club comptait rebondir après un exercice 2017-2018 laborieux marqué par les difficultés de trésorerie et le changement mouvementé du coach Pedro Benali, le CRA s’est payé le luxe d’enrôler l’ex-international marocain Mounir El Hamdaoui. Après 6 mois à l’IRT, champion de la Botola en titre, l’ancienne vedette de l’Eredivise a rejoint le Chabab en tant que directeur technique le 25 juillet dernier, soit deux jours avant la tenue de l’assemblée générale.

article suivant

L'Iran réplique oeil pour oeil à l'interview de Bourita à Breitbart

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.