Reddition des comptes : Nezha El Ouafi fait le ménage

La secrétaire d'Etat chargée du développement durable Nezha El Ouafi a muté plusieurs responsables régionaux suite au rapport d'une commission centrale d'enquête envoyée aux sièges des directions régionales.

Par

Nezha El Ouafi, ministre déléguée chargée des MRE. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

La secrétaire d’Etat chargée du développement durable Nezha El Ouafi a décidé d’une série de mutation au sein de son département. Une mesure « disciplinaire contre un certain nombre de cadres de directions régionales », et qui « rentre dans le cadre de l’application du principe de reddition des comptes », nous déclare une source proche du ministère.

Le secrétariat d’Etat s’est basé sur un rapport d’une commission centrale d’enquête envoyée aux sièges des directions régionales à la mi-juillet, parallèlement à la réception de plusieurs plaintes contre des responsables locaux, ajoute notre source.

La secrétaire d’Etat a ainsi démis de ses fonctions le directeur régional de la région de Fès-Meknès. Il sera dorénavant rattaché à l’administration centrale à Rabat en raison de « l’échec de projets environnementaux, en plus de retards dans l’exécution de certains projets liés au secteur au niveau de la région »; indique notre interlocuteur.

Et c’est au directeur régional du département d’El Ouafi à Marrakech-Safi de reprendre le poste vacant dans la région Fès-Meknès. Toujours dans la même direction régionale de Marrakech-Safi, deux cadres ont vu leurs postes transférés vers les régions de Guelmim Oued-Noun et  Draâ-Tafilalet.

Contactée par TelQuel.ma, la secrétaire d’Etat Nezha Louafi nous déclare que « nous n’avons émis aucun communiqué, car nous pensons qu’il s’agit d’une mobilité interne », arguant que son département « souhaite plutôt mettre en valeur ses réalisations. Quant à moi, je ne sanctionne personne ».

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité