Exit Tanger, le roi Salmane choisit la ville « futuriste » saoudienne de Neom pour ses vacances d’été

Exit Tanger, le roi Salmane choisit la ville « futuriste » saoudienne de Neom pour ses vacances d’été

Alors que depuis deux ans le roi Salmane avait choisi Tanger comme destination pour passer ses vacances d'été, cette fois, il a décidé de "se reposer et de se divertir" à Neom, un projet de ville futuriste à 500 milliards de dollars imaginé par son fils Mohamed Ben Salmane.

Par

Un investissement de 500 milliards de dollars sera nécessaire pour le projet Neom Crédit: Capture d'écran vidéo promotionelle Neom

Le roi Salmane n’ira visiblement pas passer ses vacances estivales à Tanger. Contrairement aux étés 2016 et 2017, où il a été vu dans la ville du Détroit, le souverain saoudien a décidé cette année de se diriger vers la ville saoudienne de Neom pour « se reposer et se divertir », selon plusieurs médias saoudiens. Une ville que les férus de géographie ne connaissent pas encore, puisqu’elle est encore au stade de projet.

Neom, dont le nom fait référence au futur (neo qui signifie «nouveau» en latin et m pour moustaqbal qui signifie «l’avenir»), est un projet pharaonique s’étendant sur 26.000 km², lancé par le prince héritier Mohamed Ben Salmane (MBS) en 2017, dans le cadre d’une série de réformes visant à créer de l’emploi, encourager l’investissement étranger, et élargir le spectre des libertés, selon l’agence Reuters.

Dans un entretien accordé au mois d’octobre dernier à Bloomberg, MBS révélait que Neom disposerait de son propre système judiciaire et que seules la défense et la politique étrangère relèveraient de l’État saoudien. Le but du prince héritier saoudien est également de faire de cette ville du futur, située à proximité des frontières avec la Jordanie et l’Egypte, un hub commercial entre l’Asie et l’Europe. Un investissement de 500 milliards de dollars sera requis pour ce chantier futuriste « 100% écologique », où des robots feront office de policiers, de livreurs et de chauffeurs.

Photo promotionnelle du site sur lequel sera construit Neom.Crédit: Neom

Selon le site d’information saoudien Saudi Gazette, le projet Neom a pour ambition de développer « neuf secteurs économiques clés du futur », à savoir l’énergie et l’eau, la mobilité, la biotechnologie, l’alimentaire, les médias, le loisir ainsi que les technologies et les sciences digitales. Des entreprises comme Amazon, Alibaba ou encore Airbus ont fait part de leur intérêt pour le projet selon MBS. Sa gestion a été confiée à l’Allemand Klaus Kleinfled, ancien PDG de Siemens.

Pour le moment, aucun contrat n’a été signé pour le lancement de chantiers dans cette ville du futur. Mais, selon Reuters, le gouvernement saoudien s’est attaché les services de plusieurs entreprises de construction pour ériger cinq palais destinés à accueillir le roi Salmane, le prince héritier MBS et d’autres membres de la famille royale saoudienne. Selon la même source, ces palais sont des constructions « opulentes » au style marocain et dans lesquels on peut admirer des céramiques colorées. Ce complexe royal devrait également inclure des héliports, une marina et un green de golf.

article suivant

Cepsa et Derhem Holding lancent leurs stations-service pour 1,3 milliard de dirhams

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.