L'activité locale booste les résultats de Maroc Telecom au 1er semestre

Maroc Telecom a publié son rapport financier du premier semestre 2018. Le résultat net du groupe est tiré par ses performances au Maroc. L'opérateur y enregistre une croissance significative des parcs fixe et mobile grâce notamment à la data.

Par

Abdeslam Ahizoune.
Abdeslam Ahizoune, PDG de Maroc Telecom. Crédit : AFP

Au premier semestre 2018, Maroc Telecom a réalisé 10,56 milliards de dirhams de chiffre d’affaires sur le territoire national. Un chiffre en hausse de 4,8%. D’après le rapport financier publié par le groupe ce lundi  23 juillet, la croissance de l’activité de l’opérateur au Maroc a été tirée notamment par les revenus des segments mobile et fixe qui ont respectivement augmenté de 3,5% et de 4,8%.

Dans le détail, le parc d’abonnement fixe, notamment en termes d’équipements en haut débit, a vu sa taille croître de 10,2% pour dépasser les 1,4 million d’abonnements. Le parc mobile doté de la 3G et de la 4G+ compte désormais plus de 10 millions d’abonnés soit 20,5% de plus par rapport au premier semestre de l’année 2017.

En Afrique, la data et le mobile banking à la rescousse

A l’international, les résultats financiers de Maroc Telecom ont suivi la même tendance haussière. Le chiffre d’affaires hors-Maroc du groupe a atteint près de 8,15 milliards de dirhams au premier semestre 2018 soit une croissance de 7,4% par rapport à la même période en 2017.

Celle-ci est tirée par «la croissance des revenus des nouvelles filiales notamment en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Togo, du retour à la croissance des activités au Mali et de l’accroissement de l’usage Data et Mobile Money» explique Maroc Telecom. Le résultat net part du groupe s’est établi à près de 3 milliards de dirhams (+2,3%).

Investissements à venir

Si le groupe connait une croissance de son chiffre d’affaires par rapport  au premier semestre de l’année 2017, les investissements au Maroc sont, quant à eux, en baisse de 23,3% passant de 1,79 milliard de dirhams au premier semestre 2017 à 1,37 milliard de dirhams pour la première moitié de l’année 2018. Une baisse sur laquelle Maroc Telecom ne fournit pas d’explication.

L’opérateur historique annonce cependant des investissements estimés à 3,7 milliards de dirhams dans le cadre d’une convention d’investissement signée avec l’Etat (2,4 milliards de dirhams) et les engagements pris vis-à-vis de certains fournisseurs (1,3 milliard de dirhams). A l’international les investissements de Maroc Telecom enregistrent cependant une hausse de 995 millions de dirhams par rapport au 1er semestre 2017 (+81% ).

Un décalage qui s’explique par la hausse des investissements sur le réseau. Ces derniers totalisent 483 millions de dirhams. Autre raison avancée: « la comptabilisation, au premier semestre 2018, de 480 millions de dirhams relatifs à une licence globale au Togo».

Depuis 2015, Maroc Telecom a renforcé sa présence sur le continent. L’opérateur historique est ainsi devenu actionnaire majoritaire d’Atlantique Telecom Côte d’Ivoire, Etisalat Bénin, Atlantique Telecom Togo, Atlantique Telecom Niger, Atlantique Telecom Gabon  et Atlantique Telecom Centrafrique, rappelle, son communiqué.

Depuis mai 2014, l’actionnaire majoritaire du groupe, détenu à 30% par l’Etat marocain, est le géant émirati des télécoms Etisalat.

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation