La frontière de Melilla fermée après l'agression d'un policier espagnol

Un Marocain a tenté de poignarder le 14 juillet un policier espagnol en poste à la frontière avec Melilla. L'incident a poussé les autorités espagnoles à fermer momentanément le passage.

Par

Le poste frontalier Farhana à Melilla. Crédit: EFE

L’incident a eu lieu dans la matinée du 14 juillet, aux alentours de 8h30 (heure espagnole), au niveau du poste-frontière de Ferhana à Melilla. Un Marocain a tenté de poignarder un agent de la police espagnole, ont rapporté plusieurs médias locaux.

Selon le gouvernement local, cité par l’agence de presse espagnole EFE, l’homme s’est présenté avec un couteau à la main au poste frontalier et a tenté d’agresser le policier qui était chargé de contrôler les documents des voyageurs. Il a été maitrisé, puis pris en charge par les autorités marocaines.

Le poste frontalier Farhana a dû fermer environ une demi-heure après l’incident, ont fait savoir les mêmes sources. Il a ensuite réouvert « normalement« .

L’incident intervient quelques jours seulement après que la nouvelle déléguée du gouvernement espagnol à Mellilla a exprimé sa volonté de renforcer la sécurité à la frontière. Sabrina Moh a affirmé qu’elle allait se rendre dans la semaine à Madrid pour demander au ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, une augmentation des agents de la police espagnole et de la Guardia civil au niveau de la frontière avec le Maroc.

La fluidité et la sécurité au niveau du passage frontalier nécessitent « les ressources humaines et les moyens adéquats », a-t-elle déclarée le 11 juillet dernier.

article suivant

Dernière minute, réorganisation, blocage… Bis repetita pour les Marocains résidant à l’étranger