La Direction de la sûreté des palais voit son champ d’intervention élargi

Le Conseil du gouvernement a adopté, ce 12 juillet, un décret  permettant à la Direction de la sûreté des palais et des résidences royales d’intervenir en mer et dans les courants d’eau douce.

Par

Yassine Toumi / TelQuel

La Direction de la sûreté des palais et des résidences royales voit son périmètre d’intervention élargi. Cette entité, qui dépend de la Direction  générale de la sûreté nationale (DGSN),  peut désormais intervenir dans les mers et autres courants d’eau douce en vertu d’un décret adopté ce 12 juillet en Conseil du gouvernement.  Pour une source proche du dossier, ce décret fait également office de « renforcement » d’une structure qui a « toujours été sous la supervision du Directeur général de la sûreté nationale ».  Le décret adopté ce 12 juillet amende le décret fixant l’organisation de la DGSN promulgué en 2010 sous le gouvernement Abbas El Fassi.

article suivant

Mauvaise gestion à la CAF : le contexte d’une fuite (1/5)