A Marrakech, une réflexion mondiale pour une utilisation africaine

La 4ème édition du Blockchain Summit aura lieu à Marrakech, du 7 au 11 juillet. Habituellement organisé sur l'île Necker de Richard Branson, l’événement dédié à la technologie a été délocalisé au Maroc. En cause : les dégâts causés par l'ouragan Irma sur l'île du milliardaire.

Par

Le businessman britanique Richard Branson lors d'une intervention à Riyad en octobre 2017 Crédit: AFP

Le Blockchain Summit prend ses quartiers à Marrakech. Pour sa 4e édition, cette rencontre annuelle entre de grandes pointures du monde de la technologie, ne se tiendra pas sur l’île Necker (propriété du milliardaire anglais Richard Branson). La raison de cette délocalisation ? L’ouragan Irma.

Durant  l’été 2017, ce puissant cyclone de catégorie cinq avait frappé l’Atlantique nord et détruit des milliers de résidences privées dans les îles Vierges britanniques. Suite aux importants dégâts causés par ce phénomène naturel, l’organisation de l’événement sur l’île Necker a donc été compromise. D’après Forbes, une autre raison serait à l’origine de ce choix. Les organisateurs auraient porté leur dévolu sur la ville ocre à cause des critiques des internautes durant les éditions précédentes, qui percevaient l’événement comme « une rencontre entre riches » aux « airs de vacances au soleil ».

L’objectif principal de cet événement concerne le développement du Blockchain en Afrique. Pour rappel, le Blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations qui permet, entre autres, des échanges financiers à travers les monnaies numériques telles que le Bitcoin. « Le continent entier est méconnu des gens parce qu’ils n’y sont pas très exposés« , a déclare sur le site de l’évènenement Bill Tai, l’entrepreneur qui a inventé le concept du Blockchain Summit.

Lire aussi : Nouvelles tendances : la blockain et nous

L’homme d’affaires américain est également le fondateur du groupe Actai, une organisation à but non lucratif qui vise à rassembler les dirigeants du monde entier afin d’œuvrer « pour le bien de l’humanité » et qui co-organise l’évènement.  » Je pense que rassembler un grand nombre de personnes bien informées, ayant une portée et un profil élevé, permet collectivement de se faire une idée des opportunités qui peuvent servir à la fois les intérêts philanthropiques et commerciaux, » avance l’homme d’affaires.  

Le gratin du monde des hautes technologies prendra part à cette nouvelle édition. En plus d’inviter des personnalités importantes, dont Sergey Brin, cofondateur de Google, et Joseph Mucheru, secrétaire du Cabinet kenyan au ministère de l’Information et des Communications, Bill Tai a invité une trentaine de conférenciers à la Kasbah Tamadot de Marrakech appartenant à Richard Branson, pour discuter de l’avenir de la Blockchain en Afrique. Des projets de développement de la Blockchain dans le continent devraient être annoncés durant cette rencontre.

article suivant

Maroc et États-Unis main dans la main pour lutter contre le trafic illicite de pièces archéologiques marocaines