L'Istiqlal met en place une commission d'enquête sur les événements de 1958-1959 dans le Rif

Le parti de l'Istiqlal a officiellement annoncé la mise en place d'une commission d'enquête sur les événements qui se sont déroulés entre 1958 et 1959 dans le Rif.  La formation a réaffirmé qu'elle était prête à présenter des excuses s'il s'avère que ses leaders y étaient impliqués.

Par

Nizar Baraka lors d'une récente réunion avec les parlementaires de son parti. Crédit: Istiqlal

L’Istiqlal a réitéré sa volonté de tourner la page sur les événements sanglants survenus dans le Rif entre 1958 et 1959. Une ferme intention déclarée par Nizar Baraka et des dirigeants du parti à la balance à l’occasion de leur visite, le 8 juillet, à Nador et à Al Hoceïma.

Dans un communiqué diffusé à l’issue de la réunion de son comité exécutif (direction), le 9 juillet, l’Istiqlal annonce ainsi sa volonté d’ouvrir le chantier de la réconciliation avec cette région et de présenter des excuses s’il était prouvé que ses leaders étaient impliqués dans « les douloureux événements des années 1958 et 1959 ».

Dans le but d’établir la vérité sur une éventuelle implication du parti durant cette partie trouble de l’histoire marocaine, la direction de l’Istiqlal a mis en place une commission d’enquête dont la présidence a été confiée à Chiba Mae El Ainine, président du Conseil national.

à lire aussi

Cette commission est chargée de collecter des données historiques relatives à ces événements, d’auditionner des historiens, des personnalités et des témoins de l’époque. Dans le même communiqué, le parti à la balance appelle le gouvernement à assumer ses responsabilités en faisant aboutir le chantier de la réparation collective dans ses volets symboliques et de développement.

article suivant

RAM : Addou renonce-t-il à sa stratégie uniquement à cause des pilotes ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.