Fatima Bendahbia, le cerveau de la centrale de Jorf Lasfar

Première femme à la tête de la centrale de Taqa Morocco à Jorf Lasfar, Fatima Bendahbia est tombée très jeune dans le chaudron thermique. Rencontre avec la discrète et minutieuse cheffe d'orchestre du principal producteur d’électricité du royaume.

Par

DR

Pour atteindre Fatima Bendahbia, il faut montrer patte blanche. Après plusieurs contrôles d’identité et passages de portes sécurisées, les trois imposantes cheminées de la centrale thermique se dressent enfin dans le ciel bleu électrique de Jorf Lasfar.

Fatima Bendahbia.Crédit: TOUMI/TELQUEL
Le chemin vers les six unités de production d’électricité est aussi celui qui mène au bureau de sa directrice générale, situé à quelques mètres à peine de l’intérieur de la centrale. Pratique pour celle qui arpente quotidiennement le site, malgré la chaleur et la pression atmosphérique ambiante. Car être à la tête d’une centrale thermique est loin d’être un métier théorique. “Chaque matin le programme est différent, il n’y a pas de routine, car le processus de production est complexe, on a tous les jours des sujets techniques et des challenges divers…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer