Un data center Maroc Telecom dans le centre-ville de Casablanca pour stocker les données de PME

Maroc Telecom a inauguré le 26 juin son premier data center. Située en plein centre-ville de Casablanca, la plateforme permettra au premier opérateur télécoms du royaume de proposer une offre de stockage de données aux PME marocaines.

Par

Maroc Telecom Data Center

Maroc Telecom se lance dans le business des data center. Alors que le secteur du stockage de données attire de plus en plus d’acteurs majeurs, le premier opérateur marocain des télécoms a choisi d’installer le sien en plein centre-ville de Casablanca, sur l’avenue Hassan II, au cœur de l’architecture du réseau de Maroc Telecom.

Cette nouvelle plateforme est essentiellement destinée aux PME marocaines. Elle permettra à Maroc Telecom de proposer un service d’hébergement de serveurs et autres équipements informatiques.

Le data center est composé de deux « salles blanches », de 225 et 155 mètres carrés, où sont entreposés les serveurs. Elles pourront accueillir jusqu’à 100 « racks », ces étagères qui permettent d’accueillir les serveurs, câbles et autres éléments utilisés pour le stockage de données. Maroc Telecom garde sous le coude l’option d’une troisième salle, de 181 mètres carrés, disponible immédiatement et n’écarte pas la possibilité d’une quatrième salle de 533 mètres carrés, disponible après des études techniques et environnementales.

C’est dans ces salles que seront physiquement stockées les données des clients de Maroc Telecom. L’offre intégrée débute à partir de 11.000 dirhams par mois et évolue en fonction de la capacité de stockage souhaité, du débit souhaité, mais également de l’énergie consommée. Elle comprend la mise en place de l’infrastructure ainsi que la connectivité entre le client et le data center, via les câbles optiques de Maroc Telecom. Ce data center hébergera également les données des clients professionnels stockées dans le « cloud » de Maroc Telecom.

Conçu selon les normes Tier III, le data center devra afficher un taux de disponibilité de 99,982% et une interruption maximale de 1,6 heure par an pour obtenir la certification de l’Uptime Institute, qui fait office de référence dans le domaine. Rares sont les data centers marocains à avoir obtenus la fameuse certification.

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc