Sbagha bagha, le festival des arts urbains est de retour à Casablanca pour une 5ème édition débridée

Sbagha Bagha, festival dédié aux arts urbains qui fait son chemin à Casablanca depuis 2013, revient dans la ville dès ce lundi 25 juin jusqu'au 1er juillet pour une nouvelle édition.  Les artistes prenant part à l’évènement s’inspireront du règne animal pour réaliser des fresques murales.

Par

Avant Rabat, Casablanca fait partie des premières villes au Maroc à s'être ouverte au street art. Crédit : Yassine Toumi

Animer en peinture des visions artistiques singulières sur les murs Casablanca. C’est le but du festival Sbagha Bagha dont la prochaine édition se déroulera du 25 juin au 1er juillet prochain dans la métropole. Pour cette cinquième édition, quatre grands noms du graffiti viendront décorer les murs de la ville blanche. Le Belge Roa, le Mexicain Werc, la Canadienne Danae et le Marocain Ed auront ainsi carte blanche pour pratiquer leur art sur le thème commun de l’animal et de ses résonances symboliques.

Sbagha Bagha sera également l’occasion pour 12 artistes, sélectionnés suite à un appel à candidatures, de faire parler leur talent de graffeurs à l’occasion de la compétition « Grafiti Battle ». Le vainqueur de ce tournoi long de trois jours sera désigné par un jury composé de trois graffeurs reconnus dans le milieu. Pour cette édition 2018, le festival ambitionne aussi de briser la barrière entre « street art» et « bande dessinée ». Pour cela, le collectif Skefkef sera mis à contribution à travers une résidence dans l’ancienne médina de Casablanca. D’autres activités, comme des ateliers de dessin destinés aux enfants, seront également proposées.

article suivant

Pandémie : le pass de toutes les surenchères