Patricia Buisson, spécialiste de la « politique de prix », en renfort chez Total Maroc – Telquel.ma

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Total Maroc accueille Patricia Buisson-Hays-Narbonne comme nouvelle administratrice. Ancienne responsable marketing du groupe français et spécialiste des prix, sa nomination intervient dans un contexte particulier pour les pétroliers marocains.

Par

Total
Crédit : Yassine Toumi

Le groupe Total à la rescousse de sa filiale marocaine ? Sur fond de débat sur les marges des distributeurs d’hydrocarbures, Total Maroc accueille une nouvelle administratrice au sein de son conseil d’administration. Il s’agit de Patricia Buisson-Hays-Narbonne, 41 ans, annonce un communiqué de la société le 18 juin.

Sa nomination, pour un mandat de six ans, n’intervient pas en remplacement d’un ancien administrateur, mais bien comme élargissement du conseil et porte à sept le nombre d’administrateurs de Total Maroc.

Depuis la présentation du rapport de la mission parlementaire sur les prix des carburants, le 15 mai au parlement, et le projet du gouvernement sur le plafonnement des prix à la pompe, Total Maroc voit son cours boursier s’effondrer. Le distributeur a perdu plus de 30 % de sa valeur à la Bourse de Casablanca depuis le début de l’année, reflétant l’inquiétude des investisseurs quant à l’avenir des entreprises opérant dans le secteur des hydrocarbures.

La nomination de Patricia Buisson-Hays-Narbonne a été approuvée par l’assemblée générale ordinaire annuelle des actionnaires qui s’est tenue le 2 mai dernier, après une proposition du conseil d’administration du 20 mars 2018. Soit deux mois avant la présentation du rapport parlementaire. Celui-ci était néanmoins finalisé depuis février.

Mais c’est sa carrière au sein du groupe pétrolier français qui permet de mieux comprendre sa nomination au sein du conseil d’administration, qui délibère sur les principales orientations stratégiques, économiques et financières de la société marocaine.

Sur mesure

Diplômée de l’École supérieure du commerce extérieur (ESCE) de Paris, Patricia Buisson-Hays-Narbonne débute sa carrière en 1998, chez Elf (absorbé par Total en 2000) en tant que chef de secteur réseau dans l’ouest de la France. Elle était alors notamment en charge de la « détermination de la politique prix » et « du suivi financier (marge brute, créances, stocks, investissement…) »  pour une cinquantaine de stations services, renseigne son profil LinkedIn.

En 2001, elle rejoint le siège de Total à Paris et assoit sa spécialisation « prix » en tant que coordinatrice de la cellule prix. Avec six cadres, il s’agit alors d’établir la « définition quotidienne de la politique de prix selon la zone de concurrence et la sensibilité prix de chacune des stations du réseau Total en France, » soit 2800 stations.

En 2011, elle prend la tête du département « marketing réseau » qui gère un budget de 20 millions d’euros. Elle y définit « la promesse de Total en France » ainsi qu’un « programme engagement satisfaction » associé à un «  programme d’écoute active ».

Depuis 2016, elle est directrice adjointe de la zone « Méditerranée – Océan Indien ». A ce titre, elle est la directrice adjointe de 12 filiales du groupe dans la zone, et administratrice de quatre d’entre elles. Elle est notamment en charge de « vérifier la justification des projets d’investissement et de désinvestissement envisagés », et de « transmettre et contrôler la mise en place des directives groupe  ».

Total Maroc compte plus de 300 stations-services à travers le royaume. Troisième acteur de la distribution de produits et services pétroliers dans le pays, la société détient une part de marché estimée à 14 %. Entre 2015 et 2016, l’année de la libéralisation des prix des hydrocarbures, Total Maroc a augmenté sa marge brute sur vente en l’état de 231 %, passant de 393.288.472 dirhams à 1.300.767.604 dirhams.

Mise à jour le 19 juin 2018 : 

Total Maroc a répondu aux questions de TelQuel au lendemain de la mise en ligne de notre article. Voici leurs précisions :

Sur l’élargissement du conseil d’administration à une septième membre, Total Maroc l’explique par la représentativité des femmes. « Chez Total Maroc, la féminisation de l’organisation et du management n’est pas qu’un engagement, c’est une réalité : en 2017, 2/3 des recrutements de cadres sont des femmes. Il était donc important que cela se reflète aussi au sein du conseil d’administration. »

Sur l’apport de Patricia Buisson, la filiale marocaine confirme que « Total Maroc bénéficiera de toute son expertise et de son expérience dans le domaine des stations-service.  »

Nous avions également demandé si cette nomination présageait d’une refonte de la stratégie marketing de Total Maroc. Réponse de la société : « Bien au contraire ! Notre volonté est de conforter une stratégie largement initiée et déployée par Total Maroc : faire du réseau de stations-service un lieu de vie pour nos clients et un « hub » multiservices dédiés aux véhicules des automobilistes de passage chez nous. » Et de lister l’offres de services dans les stations Total – « le lavage avec TOTAL Wash, l’entretien avec TOTAL Quartz Auto Services, la boutique et la restauration » – sans mentionner la distribution de carburant.

 

article suivant

Le PJD veut aller à la rencontre de partis algériens

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.