Mortalité néo-natale à la maternité Souissi : le ministère de la Santé met sur pied une mission d'inspection

Cette mission d'inspection intervient quelques jours après la mise en place par l'administration du centre hospitalier Ibn Sina de deux commissions d'audit.

Par

Image d'illustration Crédit: CC

Une délégation de l’Inspection générale du ministère de la Santé examine depuis mardi le service de maternité Souissi du Centre hospitalier universitaire Ibn Sina de Rabat. L’information révélée par Akhbar Al Yaoum dans son édition du jeudi 14 juin nous a été confirmée par Anouar Cherkaoui, responsable de la communication du CHU.

à lire aussi

Cette mission d’inspection fait suite à la polémique provoquée par une enquête d‘Akhbar Al Yaoum sur un phénomène de mortalité néo-natale à la maternité Souissi de Rabat et qui avait débouché sur la mise à pied de l’infirmière-cheffe du service, soupçonnée d’avoir fait fuiter des informations officielles au quotidien. Plus tôt ce mois-ci, l’administration du CHU avait diligenté deux audits, clinique et administratif, afin d’établir « la véracité des données » mentionnées par Akhbar Al Yaoum.

Dans son édition du 18 mai, Akhbar Al Yaoum publiait une enquête titrée « Révélations choquantes sur le CHU Ibn Sina de Rabat, le ‘cimetière des nouveau-nés’  ». Dans ses colonnes, le quotidien fait état des « chiffres inquiétants » de cas de mortalité de nourrisson à la maternité du centre hospitalier universitaire de la capitale.

 

article suivant

De Berkane à Hambourg, le parcours (très particulier) de Aziz Bouhaddouz

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.