Une assureure à la tête des entrepreneures marocaines

Figure incontournable du secteur des assurances, la nouvelle patronne des patronnes du royaume veut plus que jamais remettre l’Association des femmes chefs d’entreprise (AFEM) sur le devant de la scène. Rencontre avec une présidente très énergique.

Par

Entrepreneure dans l’âme

Licenciée en droit de la Faculté des sciences juridiques et sociales de Casablanca, Aïcha Laasri Amrani débute sa carrière comme cadre chez la Réunion marocaine d’assurances et de réassurances (REMAR) en 1978. Passionnée par son métier, elle évolue rapidement et prend la tête d’un département. “C’était un domaine réservé aux hommes et qui nécessitait beaucoup de sacrifices et d’engagement. Face aux clients, je devais faire plus d’efforts en termes de conviction que mes confrères masculins”, nous confie-t-elle.

Aïcha Laasri Amrani poursuit en parallèle des études à l’École des assurances du Maroc, établissement dont elle sortira major de promotion. Elle sera la deuxième femme à obtenir l’agrément de courtier en assurance et lancera, à 25 ans, sa propre société de courtage en assurances : SADAS assurances (Service assistance et développement.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Turquie : Erdogan réélu président

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.