Pour l'ex-gardienne de but de la sélection américaine, le Mondial 2026 ne doit pas être attribué aux Etats-Unis

Hope Solo est contre l'attribution de l'organisation de la Coupe du monde 2026 de football aux Etats-Unis. L'ancienne gardienne de but de la sélection américaine s'est exprimée quelques heures après que David Beckham ait affiché son soutien à la candidature américaine.

Par

AFP

Hope Solo est contre l’attribution du Mondial 2026 au trio formé par son pays, les Etats-Unis, avec le Mexique et le Canada. «Je ne peux pas dire que l’organisation devrait être attribuée au Maroc», a déclaré à l’Associated Press (AP) la double championne olympique américaine, championne du monde 2015. « Cependant, je ne pense pas que celle-ci doit être attribuée aux Etats-Unis et c’est difficile (pour moi) de le dire« , a-t-elle ajouté.

L’ancienne gardienne de la sélection américaine fait campagne contre la candidature nord-américaine, relève AP.

Ce n’est pas la première fois que Hope Solo attire l’attention en raison de ses déclarations. En 2016, elle avait été éloignée de la sélection américaine après des propos polémiques sur la défaite de son pays contre la Suède, qu’elle avait alors considérée comme «une équipe de lâches». En novembre 2017, elle a encore fait parler d’elle après avoir accusé l’ancien patron de la FIFA de l’avoir agressée sexuellement, lors de la cérémonie de remise Ballon d’or 2013.

La récente sortie de la joueuse intervient quelques heures après la diffusion par la Major League Soccer (MLS) d’une interview filmée de David Beckham. L’ex-international anglais, qui a évolué de 2007 à 2012 sous le maillot de Los Angeles Galaxy, y apporte son soutien à la candidature nord-américaine. La plus prestigieuse des compétitions de football de la planète «mérite d’être présentée aux plus beaux endroits […] et si les États-Unis, le Canada et le Mexique l’obtiennent, alors ce serait très spécial», a-t-il notamment déclaré.

L’ancienne gloire du football anglais avait officialisé en janvier dernier, la création d’une nouvelle équipe de football aux Etats-Unis, bassée à Miami.

article suivant

Jerada : du soulèvement de la rue au soulèvement par les urnes