Adil Rzal: Monsieur capital risque de la BCP

Directeur général d’Upline Alternative Investment, il vient d’être élu président de l’AMIC, l’association marocaine des capital investisseurs. 
Portrait d’un golden boy.

Par

Adil Rzal Crédit: Yassine Toumi/TELQUEL

De Jaber à la Centrale

Adil Rzal voit le jour à Casablanca en 1975. Il obtient son bac option technologie et électronique au lycée technique Jaber Ibnou Hayane de Casablanca, puis décide de faire les classes prépas en France. “J’ai suivi la voie de mes frères et sœurs, qui sont ingénieurs”, nous déclare-t-il. “Comme j’étais électronicien à la base, je voulais faire Supélec, sauf que j’ai eu des résultats tellement bons que je pouvais avoir mieux, donc mes frères et sœurs m’ont encouragé à faire l’Ecole centrale de Paris”, se souvient-il. A l’école Centrale, Adil Rzal suit le cursus d’ingénieur économiste, ce qui lui permet de se familiariser avec la finance, la stratégie et le management. Il démarre sa carrière dans le cabinet de conseil PWC, puis rejoint Ernst & Young pour faire du conseil en fusion-acquisition. En 2003, il rejoint le groupe industriel Plastic Omnium en tant qu’auditeur puis directeur adjoint de la trésorerie et des financements.

Caractère…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer