Après accord du gouvernement, l'OCP peut lancer sa filiale au Rwanda

L'OCP peut à présent démarrer ses activités au Rwanda. Sa filiale OCP Africa a obtenu l'accord du gouvernement marocain pour prendre une participation majoritaire dans la société Rwanda Fertilizer Company.

Par

Mustapha Terrab, président d'OCP, signe un accord de coopération avec la ministre de l'Agriculture du Rwanda, en octobre 2016 à Kigali. Crédit: Paul Kagame / Flickr

L’OCP peut à présent se lancer au Rwanda. Sa filiale OCP Africa a obtenu le feu vert du gouvernement El Othmani pour prendre une participation dans la société Rwanda Fertilizer Company, indique un décret daté du 4 mai dernier, publié dans le bulletin officiel du 24 mai 2018.

Le projet n’est pas nouveau. Il avait été validé lors d’une réunion du conseil d’administration de OCP Africa, le 1er février 2018 et fait suite à la signature, en octobre 2016 à Kigali, d’un mémorandum d’entente entre le groupe OCP et le ministère rwandais de l’Agriculture.

Rwanda Fertilizer Company S.A aura comme activités la fabrication, la commercialisation, l’importation et l’exportation d’engrais « adaptés au sol rwandais« . Elle verra le jour avec un capital de 6.348.650 millions de dollars, soit environ 58,87 millions de dirhams. L’OCP Africa sera majoritaire avec 57,4% de part dans le capital de la nouvelle société. Le reste sera détenu par la compagnie locale APTC Ltd (30%) et l’État rwandais (12,6%).

La filiale africaine de l’OCP a été créée en 2016 avec comme objectif « l’aide au renforcement de l’écosystème agricole en Afrique« . A travers elle, l’office chérifien assure sa présence dans de nombreux pays africains et dispose de représentations dans une dizaine de pays du continent, en l’occurrence l’Éthiopie, la Côte d’Ivoire, la Zambie, la Tanzanie, le Sénégal, le Bénin, le Cameroun, le Kenya, le Ghana et le Nigéria.

En 2017, les exportations de l’OCP en Afrique ont augmenté de près de 50 %. Les ventes de ses engrais sur le continent sont passées de 1,7 million de tonnes en 2016 à 2,5 millions de tonnes en 2017 avec une « distribution équilibrée sur l’ensemble du continent« .

article suivant

OCP : résultat d'exploitation en très forte hausse au premier semestre