Violents affrontements entre éleveurs nomades et agriculteurs à Safi – Telquel.ma

Violents affrontements entre éleveurs nomades et agriculteurs à Safi

Des affrontements ont eu lieu ce week-end dans la province de Safi, entre des éleveurs nomades et des agriculteurs locaux. La scène a été filmée.

Par

Extrait d'une des vidéos montrant les affrontements. Crédit: Capture d'écran Youtube

Des heurts ont éclaté en fin le samedi 19 mai dans la province de Safi, dans l’ouest du Maroc, entre des éleveurs nomades et les agriculteurs locaux, d’après plusieurs sites d’informations. Selon le journal local Almouhitalfilahi.com, les affrontements se sont déroulés dans la commune rurale El Gouraani.

Des éleveurs nomades, qui seraient originaires du sud du Royaume, auraient fait irruption dans les terres des paysans locaux. Ces derniers auraient protesté à plusieurs reprises contre ces hommes (surnommés « pasteurs nomades ») qui, selon eux, profiteraient en « toute anarchie » de leurs terres agricoles pour nourrir leur bétail.

Une vidéo publiée le 21 mai par le site Marrakechalan montre plusieurs groupes de personnes, visages couverts, arriver à bord de véhicules 4X4, munis d’armes blanches et de lance-pierres.

Dans une autre vidéo, mise en ligne le 19 mai par Safigood, on peut voir des tracteurs à remorque et autres véhicules se déplacer au milieu d’une foule agitée. Les images montrent également plusieurs éléments des forces auxiliaires et de la Gendarmerie royale arrivés sur les lieux.

Suite à cette altercation musclée, la situation aurait été maîtrisée et aucun blessé ne serait à déplorer, rapportent les mêmes sources. Les autorités locales n’ont cependant pas encore communiqué officiellement sur ces incidents.

En mars dernier, le Conseil de gouvernement avait approuvé le projet de décret n° 2.18.78 « relatif aux conditions, formes et modalités d’attribution des autorisations de la transhumance pastorale« , en application des articles 24 et 27 de la loi 113.13 et concernant « la transhumance pastorale, la gestion et l’aménagement des espaces pastoraux« . Ladite loi avait été publiée en mai 2016 au Bulletin officiel.

D’après ce projet de loi, au Maroc « les terrains de parcours couvrent environ 53 millions d’hectares hors forêts (dont 21 millions d’hectares aménageables) et 9 millions d’hectares dans le domaine forestier et alfatier. Ils sont situés dans leur majorité en zones semi-arides et arides et constituent traditionnellement les principales ressources pastorales pour les populations se trouvant dans ces zones et dont l’activité d’élevage notamment extensif constitue la principale source d’occupation et de revenu« . L’objectif étant de « cadrer et de gérer ce phénomène [des éleveurs nomades, NDLR] dans ces différents aspects« .

article suivant

Déraillement du train à Bouknadel : L’accident aurait-il pu être évité ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.