Trois raisons de se (re)mettre à courir

Après tout on court bien après l’argent, le succès, le temps… on pourrait courir tout simplement? La bonne nouvelle: ça ne coûte pas grand chose et c'est excellent pour votre santé.

Par

Composita / PIXABAY

telquel-Miam

Nul besoin d’être un sportif de haut niveau, d’avoir un compte en banque plein à craquer ou une superbe tenue de sport, chaussez des baskets confortables. Vous hésitez encore? A vos marques, prêt?

Un sport qui s’adapte à votre rythme

Crédit: Wikimedia

Eh bien oui, ce n’est pas très joli ces poignées d’amour dignes du Bibendum Michelin. Ce serait quand même plus sympa sans. Si vous aviez l’âge de vos artères, ce ne serait pas joli non plus. Allons bon, pour la santé (et le physique) c’est meilleur. On commence donc tout doucement. Courir c’est comme pour le vélo, ça ne s’oublie pas, mais ce n’est pas une raison pour brûler les étapes. Si vous n’avez pas fait de sport depuis longtemps, commencez par marcher la première semaine, de plus en plus rapidement. Puis courrez par petites foulées la seconde. Surtout, écoutez votre corps, si vous sentez que vous dépassez la limite imposée par ce dernier, arrêtez-vous et marchez.

Pas d’excuse sur le manque de temps

Crédit: Morzaszum/PIXABAY

Mais oui, on vous croit. En même temps, personne n’a jamais le temps pour quelque chose qu’il n’aime pas. Ouvrez vos agendas, vous avez bien un petit quart d’heure quelque part? Car oui, au départ, vous n’avez pas besoin de faire des heures de sport. Un quart d’heure à une demi-heure trois fois par semaine et on est bons.  Quand vous prendrez l’habitude, passez à 45 minutes de course.

Pas besoin d’expertise dans le domaine pour débuter

Crédit: Hans/PIXABAY

Si vous allez avec l’idée que vous n’y arriverez pas et que vous vous fatiguerez vite, bref si vous avez déjà baissé les bras, nul besoin d’essayer, vous avez terminé. Et si on mettait cette énergie perdue au service de l’optimisme? Qu’ont de plus que vous les gens qui le font depuis des années? Absolument rien. Lorsque vous fermerez votre sac de sport, laissez-y toutes ces pensées négatives et ces notions de souffrance qui collent à la course.

article suivant

Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 janvier 2021