OCP: une joint-venture avec des Emiratis pour l'ouverture de deux usines d'engrais

L'OCP et  la compagnie pétrolière émiratie ADNOC ont annoncé le 15 mai la mise en place d'une joint-venture. Le partenariat vise la création de deux hubs de production d'engrais, au Maroc et aux Emirats arabes unis.

Par

Le complexe industriel de Jorf Lasfar. Crédit: Yassine Toumi

L’OCP renforce son partenariat avec le géant émirati du pétrole ADNOC (Abu Dhabi National Oil Company). Ce mardi 15 mai, les deux entreprises ont annoncé la mise en place d’une joint-venture après la signature d’un premier accord de fourniture de soufre en décembre 2017. Cette joint-venture vise à créer deux hubs de production d’engrais, l’un à Jorf Lasfar au Maroc et l’autre à Ruwais aux Emirats Arabes Unis.

Annoncé en marge du Downstream Investment Forum d’ADNOC qui s’est tenu à Abu Dhabi les 13 et 14 mai 2018, ce partenariat doit permettre  à l’ADNOC de bénéficier des ressources en phosphates, du savoir-faire et du réseau commercial de l’OCP. Le géant du phosphate marocain devrait, quant à lui, profiter de l’accès en ressources de soufre de l’entreprise émiratie, son expertise dans l’ammoniac-gaz ainsi que de sa logistique maritime.

La production de l’ADNOC est actuellement de l’ordre de 7 millions de tonnes de soufre. Son objectif à long-terme est l’augmentation de ses capacités de production de soufre de plus de 50%.

Coté OCP, le partenariat répond au programme d’expansion à grande échelle lancé par le groupe pour la période 2008-2028. La première phase de ce programme, achevée cette année, a porté la capacité de production d’engrais de l’OCP à 12 millions de tonnes et sa capacité d’exportation de phosphate brut à plus de 18 millions de tonnes.

à lire aussi

article suivant

Pass sanitaire, test PCR, certificat médical... les recommandations du CNDH pour remplacer le pass vaccinal