Le BCIJ interpelle quatre membres présumés de Daech

Quatre membres présumés de  Daech âgés entre 20 et 27 ans et s’activant dans les villes de Fès, Casablanca, Kénitra et de Midar ont été arrêtés ce lundi 14 mai par des éléments du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ).

Par

Rachid Tniouni/ TELQUEL

Nouveau coup de filet pour le Bureau central d’investigations juidiciares (BCIJ).  Le Bureau dirigé par Abdelhak  Khiame a arrêté, ce lundi 14 mai, quatre individus suspectés d’être des sympathisants de Daech selon un communiqué du ministère de l’Intérieur relayé par l’agence de presse MAP.  Agés entre 20 et 27 ans, ils s’activaient dans les villes de Fès, Casablanca, Kénitra et Midar . Parmi eux, figure un ancien détenu pour affaire de terrorisme.

Selon l’enquête préliminaire menée par le BCIJ, ces quatre présumés terroristes ont adhéré à des actes de propagande et de diffusion des idéaux de Daech, et ont incité leurs connaissances à perpétrer des attaques terroristes au Maroc.

Celle-ci a également démontré que  certains suspects entretiennent des liens avec des combattants sur la scène syro-irakienne en vue de bénéficier de leurs expériences en matière de fabrication d’explosifs et d’engins dans l’objectif d’atteindre des « sites sensibles » à travers le Royaume précise la communication du ministère de l’Intérieur.

L’enquête préliminaire a également démontré que certains suspects entretiennent des liens avec des combattants sur la scène syro-irakienne en vue de bénéficier de leurs expériences en matière de fabrication d’explosifs et d’engins dans le but d’exécuter des actes terroristes visant certains sites sensibles dans plusieurs villes du Maroc, ajoute le ministère.

Lors de l’interpellation des suspects, les éléments du BCIJ ont saisi des « appareils électroniques, un uniforme militaire et des livres faisant  l’éloge de l’idéologie extrémiste » précise la même source. Les mis en cause seront déférés devant la justice dès l’achèvement de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre