Taoufik Bouachrine: Avocats étrangers à la rescousse

Pour renforcer sa défense, l’éditorialiste d'Akhbar Al Yaoum a fait appel aux services de deux avocats étrangers : le Britannique Rodney Dixon et la Française Rachel Lindon. Deux ténors du barreau qui pourraient en appeler à des institutions internationales au nom des droits de l’homme.

Par

Taoufik Bouachrine Crédit: TNIOUNI/TELQUEL

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Taoufik Bouachrine a fait appel à deux pointures afin de bétonner sa défense, pour reprendre une expression du football. La première recrue de poids est Rodney Dixon, avocat britannique des droits humains, qui a l’habitude de plaider pour des gouvernements, des leaders politiques et des organisations internationales.Rattaché au célèbre cabinet londonien Temple Garden Chambers, il est notamment l’avocat de trois Qataris accusant les autorités émiraties de torture. L’un de ses derniers coups d’éclat est d’avoir plaidé pour l’exclusion de l’Arabie Saoudite du Conseil des droits de l’homme de l’ONU en listant les exactions du royaume wahhabite. Quant à Rachel Lindon, avocate associée du cabinet parisien Lindon & Rohan Chabot, elle est en première ligne dans les affaires concernant le droit de la presse ainsi que les droits de l’homme….

article suivant

Coronavirus : décès de Patrick Devedjian, l'ex-ministre français