Le Maroc siège officiellement au parlement panafricain

L’adhésion du Maroc au parlement panafricain (PAP, basé en Afrique du Sud) a été officialisée à l’ouverture de la sixième session ordinaire de l’institution législative panafricaine, le 7 mai à Midrand, près de Johannesburg.

Par

Le Parlement panafricain. Crédit: AFP

Cinq parlementaires marocains représentant le Parti Justice et Développement (PJD), le Parti Authenticité et Modernité (PAM), l’Union Constitutionnelle (UC), le Parti de l’Istiqlal (PI) et le Mouvement Populaire (MP) ont prêté serment le 7 mai devant le parlement panafricain (PAP) en Afrique du sud, aux côtés de 73 députés d’autres pays.

L’officialisation de l’adhésion du Maroc au PAP intervient après la ratification du protocole de 2004 instituant la communauté économique africaine relatif au parlement panafricain.

Cette adhésion constitue une étape de plus dans l’intégration du Maroc à l’Union africaine puisqu’elle parachève l’adhésion du Maroc aux différentes instances de l’organisation panafricaine.

Le PAP, est une assemblée consultative de l’UA qui regroupe les députés des pays membres. Cette institution a été créé en vertu de l’article 5 de l’Acte constitutif de l’UA et installé officiellement dans ses fonctions le 18 mars 2004. Il est régi par un protocole au Traité instituant la Communauté économique africaine qui édicte les règles et principes de son fonctionnement.

Chaque Etat membre est représenté au sein du PAP par cinq parlementaires issus de la majorité et l’opposition, dont au moins une femme, élus ou désignés par leurs parlements ou organes législatifs nationaux.

Le PAP tient au moins deux sessions ordinaires par an. Il dispose de dix commissions permanentes dont les attributions couvrent tous les aspects de la vie politique, socio-économique, culturelle du continent.

Son bureau est composé d’un président et de quatre vice-présidents représentant les cinq régions géographiques du continent.

(Avec MAP)

article suivant

118 établissements scolaires fermés pour contamination au Covid-19, et 413 élèves positifs depuis la rentrée