Incident à la mosquée Hassan de Rabat: la version des autorités

L’assaillant ayant  interrompu la prière du vendredi à la mosquée Hassan de Rabat est un homme âgé de 29 ans "présentant des signes de troubles mentaux avancés", selon un communiqué de la DGSN.

Par

DR

Dans un communiqué publié ce vendredi 4 mai, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) donne plus de détails sur l’interruption de la prière du vendredi à la mosquée Hassan de Rabat. Selon les autorités, un homme de 29 ans, muni de deux armes blanches est entré dans le lieu de culte. Il « présente des signes de troubles mentaux avancés, » selon la même source.

La DGSN précise que l’homme est monté sur le minbar avant que l’imam ne débute son prêche et a brandi deux armes blanches tout « en prononçant des mots incompréhensibles« . Il a ensuite été maitrisé et arrêté avant d’être dépossédé des deux lames qu’il avait à sa disposition.

Selon une source présente sur place citée par TelQuel Arabi, « un vieux monsieur s’est muni de la canne de l’imam pour frapper l’assaillant qui est tombé à terre ».

La DGSN précise que le suspect fait désormais l’objet d’une enquête judiciaire sous la supervision du parquet.

article suivant

Administration Biden : quelles conséquences pour les relations Maroc–États-Unis ?