Nasser Larguet restera-t-il à la tête de la direction technique de la FRMF ?

Il avait rejoint la direction technique de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) en juin 2014. Aujourd'hui, Nasser Larguet approche de la fin de son contrat. Sa reconduction au poste de directeur technique est encore incertaine.

Par

Nasser Larguet
Nasser Larguet. Crédit: AFP PHOTO / ABDELHAK SENNA

Il avait rejoint la direction technique de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) en juin 2014. Aujourd’hui, Nasser Larguet approche de la fin de son contrat. Sa reconduction au poste de directeur technique est encore incertaine.

Mon contrat avec la fédération prendra fin le 30 juin 2018”, nous affirme Nasser Larguet, directeur technique national à la FRMF depuis près de quatre ans. Recruté en juillet 2014, soit quelque temps après l’élection de Fouzi Lekjaâ à la tête de la fédération, le Franco-Marocain pourrait ne pas être reconduit à son poste cet été.

Si le principal intéressé assure vouloir renouveler son contrat, c’est à la FRMF de trancher sur son départ. « La décision revient à la fédération. De ma part, il n’y a pas de souhait de départ, mais si c’est le cas, ça pourrait être dans la logique des choses« , nous explique Nasser Larguet.

« Si on souhaite toujours collaborer avec moi, je serai ravi. Si ce n’est pas le cas, je chercherai d’autres challenges à accomplir, toujours dans le football national, » poursuit-il.

Du côté de la fédération, la question « n’est pas encore à l’ordre du jour« . « Puisque la fédération n’a pas encore communiqué sur le sujet, rien n’a encore été décidé« , nous confie Mohamed Makrouf, porte-parole de la FRMF et conseiller de Fouzi Lekjâa.

Autosatisfait de son bilan

Depuis son arrivée à la fédération de football, il s’est vu confier la gestion de « plusieurs axes » dont la formation et sélection des jeunes joueurs, mais aussi celles des éducateurs et administrateurs financiers. Le technicien se dit aujourd’hui « énormément satisfait de son travail à la FRMF même s’il y a encore beaucoup d’axes à améliorer et à ajuster, notamment dans les ressources humaines« .

A l’inverse, le quotidien Al Massae, qui soulève le débat de sa succession dans son édition du 24 avril, dresse un bilan peu brillant de Nasser Larguet à la direction technique, lui reprochant notamment que les sélections juniors et espoirs n’aient disputé aucune phase finale d’une compétition africaine durant ses quatre années à la direction technique.

Avant d’être élu directeur technique national à la FRMF, Nasser Larguet a occupé la fonction de directeur technique de l’Académie Mohammed VI de football, depuis sa création en 2008 jusqu’en 2014. En France, il a été recruteur, puis directeur du centre de formation du RC Strasbourg de 2004 à 2007 et entraîneur de l’équipe réserve du Havre AC de 2002 à 2004. Il a aussi dirigé, de 1991 à 2002, les centres de formation du FC Rouen, de l’AS Cannes et du SM Caen.

article suivant

8 avril, 10h : 58 nouveaux cas d'infection confirmés, 1242 au total