Salima Bennani: “Le gouvernement veut supprimer la Caisse de compensation”

Directrice générale de la Caisse de compensation de 2013 à 2018, Salima Bennani a récemment cédé sa place à Chafik El Belghiti. L’occasion de dresser son bilan et de livrer sa vision des défis qui attendent la Caisse.

Par

Salima Bennani Crédit: TOUMI/ telquel

Derrière le sourire bienveillant de Salima Bennani se cache un esprit vif et rigoureux. Dans le lobby feutré d’un hôtel rbati, l’ancienne DG de la Caisse de compensation répond à nos questions avec le souci du mot juste et une connaissance minutieuse de ses dossiers. Pas de secret : c’est une grande “bosseuse”, nous confie celle qui s’apprête à reprendre ses études. Durant ses cinq ans à la tête de cette institution, elle a été au cœur de la réforme de la décompensation des produits pétroliers, qu’elle juge “salutaire pour l’économie marocaine”. Sans détours, elle revient sur son rôle, ses relations avec le PJD, l’épineuse question des marges des pétroliers, mais aussi sur les défis qui attendent son successeur avec la décompensation du gaz et du sucre, l’aide au ciblage direct qui avait provoqué une crise gouvernementale et la question du devenir de…

article suivant

6 août : 14 morts et 1.144 nouveaux cas en 24 heures, ​29.644 au total