Aksal-Holmarcom, une alliance qui en dit long

Avec son alliance avec Holmarcom, le groupe Aksal semble chercher un nouveau modèle après avoir été épaulé durant plusieurs années par le groupe Akwa.

Par

Salwa Akhannouch, présidente d'Aksal. Crédit: DR

L’alliance entre Aksal et Holmarcom dans l’immobilier commercial a pris tout le monde de court. “Une joint-venture a été créée pour acquérir du foncier commercial et développer de nouveaux projets répondant aux besoins d’un secteur en forte croissance”, annonce un communiqué lapidaire diffusé par le groupe de la famille Bensalah. Mais encore ? “Cette collaboration vise à regrouper les expertises complémentaires des deux groupes et mutualiser leurs moyens financiers”. Parcimonieuse, la communication autour de l’opération laisse planer le mystère sur la nature de cette alliance. Les Bensalah volent-ils ainsi au secours du groupe de Salwa Akhannouch ? En tout cas, ce ne sera pas le premier soutien financier en faveur d’Aksal. Le groupe Akwa, appartenant à Aziz Akhannouch, le soutient à tour de bras depuis le lancement en grande pompe du Morocco Mall. Un luxe qu’il ne saurait s’offrir toujours. Mohamed Hassan Bensalah, PDG de…

article suivant

29 mars, 8h : 35 nouveaux cas d'infection confirmés, 437 au total