L'essentiel de l'actu business de la semaine

Immorente. Une IPO et des questions

La bourse de CasablancaCrédit: Yassine Toumi/Telquel
En décidant de s’introduire en Bourse, Immorente est la première foncière à oser le pas de la cote. La société du groupe CFG compte également réaliser une opération inédite : lever 400 millions de dirhams, soit 4 fois la valeur de ses fonds propres, et accepter ainsi que les fondateurs de la compagnie soient fortement dilués. “C’est un schéma où l’investisseur initial se permettra le luxe de devenir minoritaire dans une affaire qui passera de déficitaire à très rentable, en abandonnant sa position majoritaire de 66,2% vers 12,5% seulement”, avance, dubitatif, un banquier d’affaires. Autre inquiétude des investisseurs : le très ambitieux business plan présenté par la société. Un plan d’affaires qui prévoit d’ici 2021 de multiplier par 4 le chiffre d’affaires, l’EBE par 7 et le résultat d’exploitation par 6. “Trop ambitieux quand on sait que la société…
article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité