En images, les 14 stades du Maroc pour le mondial 2026

Moulay Hafid El Alamy, président du comité de la candidature marocaine au Mondial 2026, a dévoilé les 14 stades présentés dans le dossier, dont 12 qui seront sélectionnés par la FIFA. Le Maroc investira 3 milliards de dollars pour achever les projets en cours, la rénovation ainsi que la construction de nouveaux stades.

Par

Crédit: DR

Les 12 villes sélectionnées pour la candidature marocaine pour le Mondial 2026 sont Casablanca, Rabat, Tanger, Tétouan, Oujda, El Jadida, Nador, Marrakech, Agadir, Ouarzazate, Fès et Meknès. Une enveloppe de 3 milliards de dollars sera allouée au chantier global.

Cinq stades seront rénovés ou verront leur capacité augmenter, il s’agit des stades de Marrakech, Agadir, Fès, Tanger et Rabat. Les 9 enceintes restantes sont à construire. Cinq de ces nouveaux stades seront modulables, c’est-à-dire que leur capacité sera ajustée après la compétition. Il s’agit de Meknès, El Jadida, Nador, Ouarzazate, et du second stade qui verra le jour à Marrakech. Les autres enceintes seront bâties à Casablanca (deux stades), Oujda et Tétouan.

Casablanca

Le grand stade de Casablanca aura une capacité de 93.000 places, il sera achevé en mars 2025. Il sera construit sur un terrain de 110 hectares dans la commune de Mansouria. Après la Coupe du monde, il permettra d’accueillir des événements culturels (concerts et festivals).

En plus du Grand stade, le poumon économique du Maroc aura un stade modulaire de 46.000, il se situera au cœur de l’écosystème Zenata.

Grand stade de Casablanca

Casablanca  (Zenata)

El Jadida

Le nouveau stade du Difaâ Hassani El Jadidi sera situé dans le nouveau pôle urbain de Mazagan, un espace d’une superficie de 1.300 hectares. Il sera doté d’une capacité de 46.000 places qui sera réduite après la fin de la Coupe du monde.

Fès

La rénovation du stade permettra d’augmenter sa capacité à 46.092 places en ajoutant des tribunes sur la piste d’athlétisme. L’Etat s’est engagé à financer l’intégralité des travaux de rénovation.

Tanger

Le stade Ibn Batouta est situé à proximité de l’aéroport de la ville. Le projet de rénovation fera passer la capacité actuelle de 44.500 à 65.000 places d’ici 2019, ainsi que la couverture de toutes les places assises.

2026 stade tanger

Tétouan

La ville de la paloma blanca aura un stade de 45.600 places. Lancé en 2015, le chantier sera achevé en 2022.

Rabat

La rénovation du stade Moulay Abdellah débutera en 2020. La charge sera supportée par l’Etat. Le stade de la capitale a une capacité de 46.500 places.

Agadir

La rénovation du stade Adrar débutera en 2021. Elle comprendra notamment la couverture des tribunes. « Le toit est inspiré des tentes berbères », lit-on dans la description fournie par le site officiel de la candidature marocaine.

Marrakech

Première destination touristique du Royaume, la ville ocre sera dotée d’un stade modulable d’une capacité de 46.000 places. Le stade sera situé dans la commune de Tameslouht, à 10 kilomètres au sud de Marrakech. Après la fin de la compétition, le stade sera réaménagé, et pourra abriter des spectacles.

Le grand stade inauguré en 2011 fait également partie du dossier de candidature pour le Mondial 2026. Le comité d’organisation rappelle qu’il a accueilli toutes les compétitions internationales organisées par le Royaume ces dernières années: la Coupe du monde des clubs en 2013 et 2014, et le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2018.

Meknès

La ville impériale abritera un stade modulaire de 46.000 places. Il sera situé dans la plaine du Saïs, non loin des montagnes du Moyen-Atlas, à 15 minutes du centre-ville. La façade du stade sera dorée, elle sera constituée de carrés de tôle pliés formant l’étoile du Maroc.

Nador

Le stade modulaire de Nador aura une capacité de 46.000 places, il sera situé près de l’aéroport, et enveloppé par un cadre métallique.

Ouarzazate

L’architecture de la future enceinte sera basée sur des lignes métalliques ondulantes rappelant les formes des panneaux solaires de la station solaire Noor. Ce stade modulaire aura une capacité de 46.000 places.

Oujda

La construction du grand stade d’Oujda était prévue bien avant la candidature du Maroc pour la Coupe du monde. L’architecture du stade est inspirée de la coiffe traditionnelle de la région, l’Errezza. Le stade, qui abritera les rencontres du  Mouloudia local, aura une capacité de 45.600 places.

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc