Benchmark : comment l'essor du mobile profite à l'e-commerce

Avec 70% du trafic et 56% des commandes en ligne, le mobile représente la première source d'achat sur Internet. L'étude d'une plateforme d'e-commerce met en lumière les habitudes de consommation des acheteurs marocains.

Par

Fin décembre 2017, le Maroc comptait plus de téléphones portables que d’habitants. Le parc mobile s’établissant à 43,92 millions d’abonnés avec un taux de pénétration de 126 %, en hausse de 5,8 % par rapport a 2016 selon l’ANRT. Des chiffres corroborés par une étude de Jumia sur les habitudes de consommation des marocains sur sa plateforme d’e-commerce.

Le mobile représente ainsi en 2018 la première source d’accès à Internet au Maroc, 42 % de la population y accédant via un smartphone. Le mobile représente aussi 70 % du trafic et 56 % des commandes en ligne sur le marketplace de l’entreprise de vente en ligne, devant l’ordinateur (41 %) et la tablette (3 %).

Lire aussi : Jumia, immersion dans les coulisses de l’Amazon africain

Un changement de paradigme qui ne date pas de cette année. Les statistiques mondiales montrent que depuis octobre 2016, la connexion à Internet via un terminal mobile a atteint 51,3 % (smartphones + tablettes) contre 48,7 % pour le desktop.

Sur le continent Africain, l’usage des smartphones et tablettes a dépassé 62 % dès octobre 2014 contre 37,6 % pour les desktop. Des taux sensiblement identiques deux ans plus tard puisqu’en octobre 2016 l’usage de l’Internet mobile a dépassé 63 % (dont 60,68 % pour les smartphones) et 36,6 % pour les ordinateurs de bureau, selon StatCounter, cabinet d’étude spécialisé dans l’analyse de trafic.

Consommateurs à la recherche du juste prix

Jumia a aussi établi un classement des smartphones qui se vendent le mieux sur son site. Les bestsellers sont le fabricant chinois Infinix, le dubaïote Innjoo, le sud-coréen Samsung, l’américain Apple et le chinois Huawei. L’attrait des consommateurs marocains, et plus largement africains, pour les constructeurs de smartphones asiatiques, témoigne d’une recherche croissante de produits présentant un rapport qualité prix intéressant.

D’ailleurs le prix de vente moyen d’un smartphone sur le site est en légère baisse, passant de 1.900 dirhams en 2014 à 1.200 dirhams en 2017.

C’est à Rabat que les commandes de smartphones sur le site ont été les plus importantes l’an passé, la capitale devançant Marrakech et Agadir. L’étude confirme également la prédominance des hommes dans l’acte d’achat en ligne. Parmi les internautes qui achètent des smartphones, 71 % sont des hommes et 29 % des femmes.

Pour réaliser son benchmark, Jumia s’est appuyé sur statistiques fournis par les ventes réalisées depuis son marketplace en 2017.

 

 

 

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.