L'ONCF promet de livrer les nouvelles gares LGV cet été

Tenu le 13 mars, le conseil d'administration de l'ONCF a été l'occasion de faire le point sur les chantiers des plus grandes gares du Royaume. L'Office a également annoncé son intention de réaliser un chiffre d'affaires de près de 4 milliards de dirhams pour l'année 2018. 

Par

Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni

C’est sur le chantier de la gare Rabat-Agdal, et en présence du wali de la région Rabat-Salé-Kenitra que les membres du  Conseil d’administration de l’ONCF, présidé par le ministre de l’Equipement Abdelkader Amara, ont débuté leur réunion ce mercredi.

Au cœur des discussions entre les responsables de la compagnie ferroviaire nationale, l’évolution des chantiers des gares qui seront traversées par la Ligne à grande vitesse (LGV).

Des chantiers livrés pour l’été 2018

Parmi ces chantiers, celui de la gare de Rabat-Agdal s’étale sur 22.000 m2 et devra accueillir près de 30 millions de voyageurs par an  à l’horizon 2025. A la fin du mois de février, le chantier était achevé à 70 %. Les travaux de la station, qui est amenée à devenir la plus grande gare d’Afrique, devraient être terminés d’ici l’été, d’après un communiqué de l’ONCF.

Les membres du Conseil d’administration ont ensuite embarqué dans l’un des trains de l’ONCF pour se rendre sur le chantier de la gare Casa-Voyageurs. S’étalant sur une superficie de 10.000 m2, elle devrait pouvoir accueillir 20 millions de voyageurs par an à l’horizon 2025 selon l’ONCF. Complété à 80 %, le chantier devrait être livré lui aussi d’ici l’été 2018.

« Le Maroc s’inscrit dans une dynamique de développement de l’armature des différentes infrastructures de transport tous modes confondus, et ce, eu égard à la politique des grands chantiers. Cette dynamique de transformation concerne aussi le secteur ferroviaire« , a déclaré le ministre de l’Equipement et des Transports lors de son allocution prononcée lors de la réunion du conseil d’administration de l’ONCF.

Un chiffre d’affaires prévisionnel de 4 milliards de dirhams

La réunion du Conseil d’administration de l’ONCF a également été une occasion pour le directeur général de l’Office, Rabie Khlie, de présenter le bilan de l’entreprise pour une année 2017. Il a vanté « des performances satisfaisantes sur les plans économique, commercial, financier et technique« .

Des performances auxquelles s’adosse « un programme d’investissements comportant des projets structurants qui sont aujourd’hui en phase d’achèvement« .

Le directeur général de l’ONCF a notamment évoqué « des taux d’avancement importants, soit 95 % pour le triplement de la voie entre Kenitra et Casablanca, 86 % pour la désaturation du carrefour ferroviaire de Casablanca, 85 % pour le doublement complet de la ligne Casablanca– Marrakech, 95 % pour la sécurisation des emprises ferroviaires, 96 % pour la nouvelle ligne à grande vitesse Tanger – Casablanca et 74 % pour la construction des nouvelles gares ferroviaires« .

Pour ce qui est du budget de l’année 2018, Rabie Khlie a souligné que celui-ci « a été conçu sous le signe d’une mobilisation générale pour achever les grands projets, préparer leur mise en exploitation et assurer la transition vers le prochain cycle de développement« .

L’ONCF table sur un chiffre d’affaires de 3,88 milliards de dirhams en 2018. Pour cette année,  les investissements sont de  l’ordre de 6,8 milliards, dont 1,4 milliard réservé au projet de la ligne à grande vitesse et 5,4 milliards à la poursuite de la modernisation du réseau existant.

article suivant

Deux réseaux de trafic de migrants mineurs marocains démantelés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.