Affaire Bouachrine : une première audience sous haute tension

Le procès de Taoufik Bouachrine a démarré ce jeudi à la Cour d'appel de Casablanca. La première audience a été marquée par des polémiques entre avocats de la défense et ceux des parties plaignantes. Les détails.

Par

Taoufik Bouachrine Crédit: R. Tniouni/ Telquel

Le procès du directeur de publication d’Akhbar Al Yaoum a commencé aujourd’hui devant la chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca.

Dès le début du procès, la défense de Taoufik Bouachrine s’est opposée à la convocation des plaignantes et des déclarantes, vu qu’il n’y avait pas de confrontation entre les parties devant le juge d’instruction.

Cette première audience a été suspendue à deux reprises par le juge, surtout à cause des prises de bec entre avocats de la défense et les avocats des victimes présumées. Ces dernières sont défendues par Me Khadija Rouggani, alors que le syndicat de la presse (SNPM) a commis pour elles un autre avocat, Me Jaouad Benjelloun Touimi.

Par la suite, la cour s’était retirée pour délibérer sur deux points : la convocation des plaignantes et le report de l’audience pour permettre aux avocats de préparer leur plaidoirie. A l’heure où nous mettons en ligne, la cour n’a pas encore tranché.

Taoufik Bouachrine, directeur de publication d’Akhbar Al Yaoum, est poursuivi sous plusieurs chefs d’accusation dont des viols, des tentatives de viol et traite des êtres humains. Il a été appréhendé par la Broigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) le 23 février au siège de son journal.

article suivant

Maroc-Portugal : le président Marcelo Rebelo de Sousa assistera au match

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.