La tête de l'emploi

Le dernier roman de l’écrivain franco-tunisien Hubert Haddad 
est une promenade à travers Paris et des mémoires endeuillées.

Par

Casting sauvage Hubert Haddad Zulma, 160 p., 210 DH
Damya ne dansera plus. Depuis l’attentat de novembre, sa blessure au genou a mis fin à sa carrière de ballerine. Mais à défaut d’arpenter une scène de théâtre, c’est Paris tout entier qui devient le cadre où elle promène ses pas aériens. De Pigalle à la Tour Eiffel, de Barbès à Belleville, des quais à la Fontaine Saint-Michel. Elle rencontre un ancien comédien, un couple de paumées, un jongleur de rues… Et dans la foule, elle recherche le jeune homme aux boucles noires avec qui elle avait rendez-vous ce soir-là…

Vies rêvées

Dans Casting sauvage, Hubert Haddad se laisse aller à une rêverie mélancolique qui n’est pas sans évoquer l’atmosphère mystérieuse des romans de Patrick Modiano, ou la grâce des Enfants du Paradis de Marcel Carné. “Minuit ne sonne à Paris qu’en rêve. On n’a plus de mémoire alors, plus d’avenir non…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer