Pays-Bas: le parquet s'est pourvu en cassation pour pouvoir extrader Saïd Chaou

Le parquet néerlandais a annoncé samedi s'être pourvu en cassation après le refus d'un tribunal local d'autoriser l'extradition de Saïd Chaou, visé par deux mandats d'arrêt internationaux émis par le Maroc.

Par

Said Chaou. Capture YouTube Amazigh Times

Le parquet néerlandais a annoncé samedi s’être pourvu en cassation après le refus d’un tribunal local d’autoriser l’extradition de Saïd Chaou, visé par deux mandats d’arrêt internationaux émis par le Maroc.

« Le ministère public a déposé un pourvoi en cassation après la décision du tribunal de Breda de refuser l’extradition de Saïd C. », a déclaré Martine Pilaar, porte-parole du parquet, citée par AFP. Une sortie qui confirme nos informations selon lesquelles le ministre néerlandais de la Justice et le procureur général étudiaient la possibilité du pourvoi.  « Nous ne voyons pas comment les conditions d’équité d’un procès au Maroc peuvent empêcher l’extradition de Saïd C. », a expliqué la porte-parole. « Ça n’est pas à la justice néerlandaise de juger les conditions d’un tel procès » a-t-elle ajouté, réagissant à l’argument de la Cour de Breda qui a estimé que les garanties présentées par le Maroc « ne sont pas suffisantes et ne permettent pas d’écarter le danger d’un procès inéquitable ».

Saïd Chaou fait l’objet de deux mandats d’arrêt internationaux émis par la justice marocaine, pour « association de malfaiteurs » depuis 2010 et pour « trafic international de stupéfiants » depuis 2015.

 

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles