Le numérique, pour après demain

Si les publications au format numérique ont progressé, le Maroc n’est pas encore passé à une offre commerciale. Les points de vue des professionnels, rencontrés au 24e Salon international de l’édition et du livre de Casablanca.

Par

Almanhal. com, Neelwafurat.com, Jamalon.com, Arabicbookshop. net... Cette année au SIEL, plusieurs représentants de plateformes de vente en ligne de livres papier étaient présents. Crédit: DR

11,56% C’est le pourcentage qu’a atteint, pour l’année 2016-2017, la publication numérique. La Fondation du roi Abdul Aziz Al Saoud a publié, en amont du 24e SIEL, son 3e rapport sur l’édition au Maroc, où elle recense 443 documents. Si le papier reste largement dominant, le rapport salue “l’émergence d’une certaine dynamique” dans la production de rapports, d’enquêtes et d’actes de colloques en sciences humaines et sociales au format électronique. L’institution la plus active est Mominoun sans frontières, SARL basée à Rabat depuis 2013 et dirigée par le Syrien Mohamed Al-‘Ani. Son centre d’études et de recherche s’active pour la réforme de la pensée islamique et pour un islam des Lumières. 135 documents ont été mis en ligne en 2016-2017. Le site propose plus de 1000 documents en téléchargement ou en lecture au format Flash, articles, recensions de livres, présentations académiques et deux magazines…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer