Des pilotes de la RAM s’absentent pour être augmentés, la direction réagit – Telquel.ma

Des pilotes de la RAM s'absentent pour être augmentés, la direction réagit

Le 6 février, un bras de fer tendu entre les 500 pilotes de la RAM qui demandent une augmentation significative de salaire, et le management de la compagnie, a provoqué l'annulation d'une dizaine de vols. En réaction, la direction indique dans un communiqué qu'"aucun comportement irresponsable ne sauraient être admis".

Par

Crédit: AFP

Des pilotes qui ne pas respectent les programmes de vols, s’absentent, envoient en dernière minute un certificat médical…pour réclamer une augmentation de salaire de 30.000 dirhams par mois pour les commandants de bord, et de 15.000 dirhams pour les pilotes. Ce qui porterait leurs salaires, déjà parmi les plus élevés du monde, à 180.000 dirhams et  115.000 dirhams. En clair, ils exigent une augmentation de 200 millions de dirhams de la masse salaire à un moment où la compagnie prévoit un investissement de plusieurs milliards pour sa stratégie. Et s’ils avancent de telles doléances, c’est qu’ils connaissent leur pouvoir de négociation…et de nuisance.

Le 9 février, la direction générale de la compagnie a publié un communiqué visant à  « apporter des éclaircissements en vue d’informer l’opinion publique ». Elle rappelle tout d’abord que « la relation de Royal Air Maroc avec ses pilotes a toujours été une relation empreinte de responsabilité et de respect » et que «  le dialogue social avec l’AMPL (Association Marocaine des Pilotes de Lignes) est toujours ouvert et que le principe de revalorisation salariale revendiquée par l’association, a reçu un accord de principe depuis plusieurs mois« .

Réagissant aux agissements des pilotes mardi dernier, la compagnie indique qu’elle « ne tolérera aucun acte qui nuirait à son intérêt, ainsi qu’à celui de ses employés et de ses clients. Aucune entrave à son bon fonctionnement et aucun comportement irresponsable ne sauraient être admis« .

Interrogé par TelQuel dans le cadre du dossier « Le pari fou de la RAM »  actuellement en kiosques, un fin connaisseur du secteur estime que, pour que la compagnie ne soit pas freinée dans son développement, « il faudrait casser la corporation des pilotes« .

article suivant

Machbous humain : une Marocaine arrêtée aux Emirats pour avoir cuisiné les restes de son petit-ami

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.