Bourse : les recommandations d’Upline pour l’année 2018

Trois valeurs à acheter, huit à renforcer, quatre à conserver, et deux à alléger du portefeuille. Telles sont les recommandations que l'on peut retenir du guide annuel d'investissement 2018 élaboré par les analystes de l'équipe Equity Research d'Upline.

Par

La Bourse de Casablanca Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Par Saïd Mabrouk

L’étude présentée par Upline est basée à la fois sur l’anticipation des réalisations commerciales et financières des sociétés cotées en 2017, mais également sur l’identification des opportunités d’investissement en 2018 à travers une approche d’analyses des fondamentaux des 17 sociétés cotées composant l’univers choisi.

Capitalisant sur un certain nombre de facteurs dont la baisse des taux obligataires – qui rend attractif l’investissement sur le marché des actions -, le renforcement de la liquidité sur le marché, et l’appréciation des fondamentaux des sociétés cotées en lien notamment avec une amélioration de la situation économique du pays, la Bourse de Casablanca semble avoir renoué avec le trend haussier enclenché en 2016.

Niveau de PER élevé

Selon les analystes d’Upline, « pour 2018, la donne devient plus difficile au regard des niveaux de valorisation atteints. Certes, les résultats 2018 seront probablement en hausse, il n’en demeure pas moins que le marché devrait rester à des niveaux de PER (ratio cours sur bénéfices, NDLR) relativement élevés ».

Toutefois, « le MASI ne devrait pas corriger à la baisse en 2018« , en raison essentiellement du manque d’alternatives d’investissement sur le marché (taux obligataires qui demeurent à des niveaux bas et marché immobilier peu dynamique). Au vu de tous ces éléments, les investisseurs devraient revenir aux fondamentaux et faire du stock picking.

L’effet de change

Par ailleurs, l’entrée en vigueur du nouveau régime de change est susceptible de créer une nouvelle dynamique sur le marché des capitaux. Bien que le dirham soit resté relativement stable durant les premières semaines de cotation, le comportement de la devise nationale pourrait déstabiliser le marché boursier dans un premier temps. L’évolution sur le marché de change et les mécanismes de couverture doivent, désormais, faire partie des paramètres de gestion des investisseurs.

« Nous pensons que la flexibilité du dirham devrait créer davantage de volatilité sur les marchés financiers« , estiment les analystes d’Upline. Pour eux, « sur le moyen terme, les différentes réformes engagées (démutualisation de la Bourse, réforme du régime de change, etc.) devraient fortement contribuer au développement des marchés financiers et la professionnalisation de ses acteurs« .

infog

article suivant

Le pape François bientôt en visite officielle au Maroc ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.