Sport

CHAN 2018: le Maroc champion d'Afrique

CHAN 2018 © CAF
CHAN 2018: le Maroc champion d'Afrique
février 04
20:50 2018
Partager

Les Lions de l'Atlas ont étrillé le Nigéria (4-0) ce dimanche au stade Mohammed V de Casablanca pour s'offrir à domicile leur premier sacre dans un Championnat d'Afrique des nations.

Le Maroc du football attend un sacre continental depuis la CAN 1976 remportée par les Lions de l'Atlas. La sélection A' a mis fin à cette longue disette en remportant à domicile la 5e édition  Championnat d'Afrique des nations (CHAN 2018) aux dépens du Nigéria (4-0).

Une performance d'autant plus impressionnante que le Maroc n'était jamais allé au-delà des quarts de finale lors de leurs deux premières participations en 2014 et 2016.

Hadraf, le héros surprise

Le succès des hommes de Jamal Sellami a mis long à se dessiner. Les Lions de l'Atlas démarrent pourtant la rencontre pied au plancher. Walid El Karti envoie une première alerte sur le but nigérian dès la deuxième minute, mais sa frappe écrasée finit sa course dans le petit filet.

À la 15e minute, c'est Ayoub El Kaabi, le buteur en chef de la sélection marocaine, qui est tout proche de faire mouche. À la réception d'un centre d'Ismaïl El Haddad, il tente une reprise acrobatique qui s'écrase sur la transversale d'Oladele Ajiboye.

Il faut attendre la fin de la première période pour voir la sélection marocaine trouver la faille. Bien trouvé dans la profondeur par son capitaine Badr Banoun, Abdeljalil Jbira adresse un centre en retrait bien repris par Zakaria Hadraf  (45e minute). Un coup de massue dont le Nigéria ne se remettra jamais.

El Kaabi, comme une évidence

Galvanisés par l'ouverture du score, les hommes de Sellami démarrent la seconde période comme ils avaient terminé la première, sur les chapeaux de roue. Très tôt, ils poussent à la faute des Nigérians réduits à dix après l'expulsion d'Eneji Moses pour un deuxième carton jaune suite à un tacle appuyé sur Mohammed Nahiri (48e).

En ce dimanche d'orage, c'est une pluie d'occasions qui s'abat alors sur la défense nigériane qui cède une nouvelle fois à l'heure de jeu. Le bouillonnant Ayoub El  Kaabi  trouve une nouvelle fois le poteau après un centre de Jbira. A la retombée du ballon El Haddad décoche une frappe lourde mal repoussée par le portier nigérian. À l'affût, Walid El Karti reprend de la tête dans le but vide (2-0, 61e).

Hadraf, dans tous les bons coups des Lions de l'Atlas ce dimanche, punit une nouvelle fois la défense nigériane trois minutes plus tard (3-0, 64e minute). Remplacé à la 72e minute par Ahmed Hammoudan, il est logiquement désigné homme du match.

Mais l'homme fort du Maroc dans cette compétition est sans conteste Ayoub El Kaabi. L'attaquant de Berkane, très actif durant ce match, est récompensé à la 73e minute, où il reprend victorieusement un centre à ras de terre de Nahiri (4-0). Une belle manière de conclure une compétition qu'il a dominée de la tête et des épaules (9 buts en 6 matches, record sur une édition), le tout sous les yeux du sélectionneur des Lions A, Hervé Renard.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss